Azellia White, pionnière de l’aviation

Pionnière de l’aviation, Azellia White (1913 – 2019) est la première femme noire à obtenir son brevet de pilote aux États-Unis. Elle co-fonde une école de pilotage et un aéroport dédiés à la communauté noire.

Débuts de l’aviation

Azellia naît le 3 juin 1913 à Gonzales au Texas, en pleine période de ségrégation raciale aux États-Unis. L’aviation en est alors à ses débuts. Quand Azellia a huit ans, la jeune Bessie Coleman devient la première femme à obtenir un brevet de pilote. Un brevet qu’elle obtient en France, après avoir appris à voler à l’école de pilotage des frères Caudron : à l’époque, les écoles d’aviation aux États-Unis refusent catégoriquement d’accueillir une femme noire.

En 1936, Azellia épouse Hulon « Pappy » White. En 1940, préparant l’entrée en guerre des États-Unis, le président Franklin D. Roosevelt demande l’ouverture de l’Army Air Corps aux pilotes et techniciens noirs. Les Tuskegee Airmen, un groupe d’aviateurs afro-américains, sont créés à Tuskegee dans l’Alabama. Hulon y prend un emploi comme mécanicien, et le couple déménage dans l’Alabama.

Cette image est une vieille photographie montrant Azellia White devant une avion, la main gauche posée sur l'avion. Elle sourit.

Le Sky Ranch Flying Service

En 1941, la première dame des États-Unis, Eleanor Roosevelt, se rend à Tuskegee. Un des membres des Tuskegee Airmen lui fait faire un tour d’avion pendant une heure. Favorablement impressionnée, la première dame indique, avant de repartir, qu’elle a l’intention de demander à son mari de laisser ces pilotes prendre part aux combats aériens de la Seconde guerre mondiale. Elle tient parole, et obtient gain de cause.

Entraînée par des membres des Tuskegee Airmen, Azellia White commence à apprendre le pilotage à Tuskegee, sur des avions Taylorcraft. En mars 1946, elle devient la première femme noire à obtenir son brevet de pilote aux États-Unis. Après la guerre, en 1946, elle co-fonde avec son mari et deux membres des Tuskegee Airmen, Ben Stevenson et Elton « Ray » Thomas le Sky Ranch Flying Service, qui sert à la fois d’aéroport et d’école de pilotage pour la communauté noire.

Un esprit de pionnière

Azellia White est très active et appréciée au sein de l’aéroport. Elle emmène régulièrement des élèves en vol, et se plaît à les surprendre avec des acrobaties aériennes. Elle transporte également souvent des passagers pour des trajets pratiques. En cette période de ségrégation raciale, les voyages par voie terrestre se révèlent souvent dangereux pour les Afro-américain-es, en particulier dans les états du Sud ; les agressions et le harcèlement sont monnaie courante. Azellia emmène ainsi régulièrement sa nièce de ville en ville pour des courses. Dans les cieux, dit-elle, il n’y a plus de barrières raciales.

Le Sky Ranch Flying Service finit par fermer ses portes. En 2018, Azellia est introduite au Texas Aviation Hall of Fame. Elle reçoit également le Trailblazer Award des Black Pilots of America, pour son « esprit de pionnière dans la création d’une voie vers le domaine de l’aviation » (« pioneering spirit in forging a path to the field of aviation« ). Azellia White meurt en septembre 2019, à l’âge de 106 ans.

Liens utiles

Page Wikipédia d’Azellia White en anglais
Azellia White, a pioneering African American female pilot, is dead at 106

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :