Tawhida Ben Cheikh, médecin militante

Médecin et militante tunisienne, Tawhida Ben Cheikh ( – est la première femme musulmane du monde arabe à devenir médecin, pédiatre et gynécologue.

De Tunis à Paris

Tawhida Ben Cheick nait le 2 janvier 1909, au sein d’une famille aisée de la ville de Ras Jebel au nord-est d’une Tunisie alors sous protectorat français. Orpheline de père, elle reçoit une bonne éducation, d’abord chez les sœurs de la rue du Pacha puis au lycée Armand-Fallières de Tunis. Élève brillante, elle devient en 1928 la première femme musulmane à obtenir le baccalauréat en Tunisie.

Remarquée pour son intelligence et son aptitude aux études, Tawhida bénéficie du soutien du docteur Burnet, médecin français, et de sa femme, qui l’aident à s’inscrire à la faculté de médecine de Paris.  Mais c’est sa mère, Halouma Ben Ammar, qui parvient, non sans mal, à arracher l’accord de la famille paternelle pour ce voyage. Partie en 1929, Tawhida obtient son diplôme en 1936. Et rentre à Tunis, première femme musulmane du monde arabe à devenir médecin.

Féministe et engagée

A Tunis, Tawhida pratique dans une clinique privée dédiée aux soins des femmes et des nouveaux-nés. Dans une Tunisie sous protectorat, les hôpitaux publics sont gérés par les autorités françaises et la jeune femme ne peut pas y exercer. Dans un premier temps, Tawhida pratique la médecine générale et la pédiatrie, avant de se spécialiser dans les questions féminines et la gynécologie.

A l’époque où, en Egypte, Huda Sharawi défend l’égalité des sexes, notamment dans la famille, et l’accès des filles à l’éducation, Tawhida s’intéresse également aux droits et au statut des femmes. Dès 1937, elle participe au Club de la jeune fille tunisienne et à l’Union des femmes musulmanes.

En 1937, Tawhida prend la tête de la revue Leïla. Première revue féminine en Tunisie, fondée l’année précédente, Leïla se veut « une revue mensuelle illustrée pour l’évolution et l’émancipation de la femme musulmane nord-africaine ». De fait, le mensuel publie certains articles précurseurs sur l’émancipation des femmes et leur rôle dans la société tunisienne.

Directrice du planning familial

Tawhida s’engage pour l’accès à la santé des femmes, des enfants et des populations démunies. Elle fonde plusieurs sociétés dédiées à l’aide social, à l’accueil d’orphelins, aux soins des enfants ou encore à l’éducation des mères. En 1955, Tawhida obtient un poste à l’hôpital Charles-Nicolle et débute une carrière à l’hôpital public, où elle dirige le service obstétrique. Contribuant à la création d’une école de sage-femmes à Tunis, elle devient en 1959 la première femme à siéger au Conseil national de l’Ordre des médecins de Tunisie.

En 1963, Tawhida crée un service de planning familial à l’hôpital Charles-Nicolle. En 1968, elle ouvre une clinique de contrôle des naissances à Tunis avant de devenir directrice du Conseil national de la planification familiale en 1970.

Tawhida Ben Cheikh meurt en décembre 2010 à l’âge de 101 ans.

Liens utiles

Page Wikipédia de Tawhida Ben Cheikh
Tawhida Ben Cheikh, médecin (1909 – 2010)
Tawhida Ben Cheikh, le militantisme dans la médecine
Leïla, Tunis, 1936-1941 : revue féminine ou féministe ?

Publicités

Un commentaire

  1. Bonjour,

    N’hésitez pas à relayer notre action où nous avons rebaptisé les auditoires de l’Université Libre de Bruxelles: nomspeutetre.wordpress.com/

    Belle journée,

    Pauline

    Le 23 avril 2018 à 01:07, L’Histoire par les femmes a écrit :

    > Eve posted: « Médecin et militante tunisienne, Tawhida Ben > Cheikh (1909 – 2010) est la première femme musulmane du monde arabe à > devenir médecin, pédiatre et gynécologue. De Tunis à Paris Tawhida Ben > Cheick nait le 2 janvier 1909, au sein d’une famille aisée de la vi » >

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.