Bettisia Gozzadini, première professeure

Bettisia Gozzadini (1209 – 1261), docteure en droit de l’Université de Bologne, a probablement été la première femme nommée professeure dans une université.

Etudiante en droit

Bettisia Gozzadini, docteure en droit de l'Université de Bologne - par Carolina Bonafede CenniFille d’Adelasia de Pegolotti et d’Amadore Gozzadini, Bettisia Gozzadini nait en 1209 à Bologne, dont l’Université est considérée comme la plus ancienne d’Europe. Dès sa jeunesse, Bettisia se consacre aux études. Que ce soit à la suite de pression sociales ou par choix personnel, elle s’habille en homme pour éviter les problèmes.

Bettisia étudie d’abord la philosophie, puis le droit auprès des maîtres Odofrède, Giacomo Baldavino et Tancredi Arcidiacono. Favorablement impressionnés par ses capacités intellectuelles, ils l’incitent à passer son doctorat en droit, et Bettisia l’obtient haut la main en juin 1236.

La première enseignante

Pendant deux ans, Bettisia enseigne le droit depuis chez elle. Le nombre de ses étudiants augmentant, l’Université de Bologne lui propose une chaire de lectrice qu’elle décline dans un premier temps, avant de finalement accepter. Il se peut qu’elle ait eu à porter un voile en enseignant pour ne pas « distraire ses élèves ». Bettisia enseigne à l’Université et, parfois, dans les squares de la ville. En 1242, c’est elle qui prononce l’éloge lors des funérailles de l’évêque de Bologne Enrico della Fratta ; celui qui l’a nommée à l’Université.

Bettisia meurt le 2 novembre 1261, avec deux autres femmes et quatre étudiants, dans l’effondrement d’une maison causée par la crue de l’Idice. Après sa mort, les écoles de la ville sont fermées pour observer une période de deuil général. Bettisia Gozzadini est considérée comme la première femme à avoir enseigné dans une université.

Liens utiles

La page Wikipédia de Bettisia Gozzadini
La page Wikipédia de Bettisia Gozzadini en anglais
Uncovering the Legend of Bettisia Gozzadini, Europe’s First Female Legal Scholar

soutenir-bandeau

Publicités

2 commentaires

  1. Bonjour, Il y a une coquille dans l’article : je suppose qu’il faut lire que le discours est prononcé en 1242 (et non 1942). Merci pour tout ce travail historique qui nous fait découvrir toutes ces femmes qui elles aussi ont construit notre société jour après jour. Vinciane

    Vinciane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s