Shin Sawbu, la plus célèbre des souveraines d’Indochine

Shin Sawbu (1394–1472), aussi connue sous le nom de Binnya Thau (Vieille Reine) règne au 15ème siècle sur le royaume d’Hanthawaddy (Basse-Birmanie)  est l’une des rares souveraines à avoir accédé au trône en péninsule indochinoise

Reine du monastère

shwedagon_crown
Casque cérémoniel de Shin Sawbu

Née à Pégou en 1394, Shin Sawbu est l’une des enfants du roi du peuple môn Razadarit et de son épouse la reine principale Thuddhamaya. Elle est nommée Viharadevi (« reine du monastère »).

À 20 ans, Shin Sawbu est mariée à un neveu de son père, Binnya Bwe. Le couple aura trois enfants, Binnya Waru, Netaka Taw et Netaka Thin, avant que Shin Sawbu ne devienne veuve à 25 ans.

Razadarit meurt en 1422 et son fils Binnya Dhammaraza accède au trône. La succession dégénère en  querelle et deux frères cadets, Binnya Ran et Binnya Kyan, se révoltent avec l’appui du roi d’Ava Thihathu. Pour mettre un terme à la révolte, Binnya Dhammaraza fait de Binnya Ran son héritier et donne sa sœur Shin Sawbu en mariage à Thihathu.

Ce nouveau mariage ne dure pas plus longtemps que le précédent : Thihathu, très attaché à son épouse, meurt en 1426 lors d’une expédition. Shin Sawbu passe encore quelques années à Ava avant de s’échapper en 1430 pour rentrer à Pégou.

Reine d’Hanthawaddy

Au cours des années suivantes, la famille royale du royaume d’Hanthawaddy connait une succession de morts naturelles et d’assassinats qui finissent par avoir raison de l’ensemble des héritiers mâles de Razadarit. Après la mort de ses frères et de ses neveux, Shin Sawbu accède au trône en novembre 1453.

Après un règne de bâtisseuse de sept ans, Shin Sawbu décide de vivre une vie de dévotion et abdique en 1460. Pour sa succession, elle choisit le moine Pitakahara qu’elle a rencontré à Ava et qui l’a aidée à s’enfuir. Puis elle s’installe à Dagon, près de la pagode Shwedagon, premier centre religieux de Birmanie.

A Dagon, Shin Sawbu continue à porter la couronne et se consacre à la pagode Shwegadon. Elle y mène des travaux d’amélioration et d’aménagement, élargissant la plate-forme, renforçant l’enceinte et couvrant le stûpa (structure architecturale) central de feuilles d’or.

Shin Sawbu reste à Dagon jusqu’à sa mort, en 1472. Son alliance avec le roi d’Ava Thihathu ouvre une longue période de paix entre leurs deux royaumes.

Liens utiles

Page Wikipédia de Shin Sawbu

soutenir-bandeau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s