Stephanie Kwolek, inventrice du Kevlar

Stephanie Louise Kwolek (19232014) est une scientifique américaine, connue pour avoir inventé le Kevlar. Chimiste, elle a été récompensée à plusieurs reprises pour son travail en chimie des polymères.

La passion des sciences

Stephanie KwolekFille de Nellie Zajdel Kwolek et de John Kwolek, immigrants polonais, Stephanie Louise Kwolek nait le 31 juillet 1923 près de Pittsburgh (Pennsylvanie, États-Unis). Son père, naturaliste, l’emmène découvrir la nature pendant des heures et lui communique sa passion ; c’est à lui que, plus tard, elle attribuera son intérêt pour les sciences. Il meurt alors que sa fille n’a que dix ans.

En 1946, Stephanie obtient un diplôme de chimie au Margaret Morrison Carnegie College, à Pittsburgh. Elle a alors le projet de travailler temporairement dans la chimie pour obtenir de quoi payer des études médicales et devenir médecin. La même année, elle obtient un poste de chimiste à l’antenne de recherche de l’entreprise DuPont. Elle rejoint l’équipe « Pioneering Research Laboratory » à Buffalo, dans l’État de New York. Son travail l’intéresse au point qu’elle renonce finalement à ses ambitions médicales. En 1950, elle poursuit sa carrière à Wilmington, dans le Delaware. En 1959, elle remporte un prix de la Société américaine de chimie (American Chemical Society).

L’invention du Kevlar

En 1964, le groupe DuPont travaille sur la mise au point d’une fibre légère et solide pour créer des pneus plus légers et consommer moins de carburant. Le projet est proposé à Stephanie, qui découvre alors le poly-paraphénylène téréphtalamide, une fibre synthétique cinq fois plus solide que l’acier. L’intérêt et les applications de cette découverte sont très vite compris et le Kevlar est introduit en 1971, bien que Stephanie ne soit pas très associée à son développement.

Au cours de sa carrière, Stephanie dépose entre 17 et 28 brevets. En 1986, elle prend sa retraite de chercheuse tout en continuant à travailler en tant que consultante ; elle fait également partie du National Research Council et de l’Académie nationale des sciences. En 1995, elle est inscrite au National Inventors Hall of Fame puis au National Women’s Hall of Fame en 2003.

Stephanie Kwolek meurt le 18 juin 2014.

Liens utiles

La fiche Wikipédia de Stephanie Kwolek

soutenir-bandeau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s