Razia al-Din, sultan de Delhi

Jalâlat ud-Dîn Raziyâ, connue sous le nom de Razia al-Din ou de sultan Razia (1205 – 1240) est la seule femme à avoir régné sur Delhi, après que son père l’ait choisie comme héritière du trône au détriment de ses frères.

Désignée héritière à la place de ses frères

Razia al-Din, sultan de DelhiD’ascendance turque, Razia al-Din nait en 1205 à Badaun (au nord de l’Inde, à Delhi) et apprend, comme d’autres princesses musulmanes, à manier les armes et administrer un royaume. Son père, Shams ud-Dîn Îltutmish, sultan de Delhi, la désigne comme héritière, jugeant que ses fils sont trop préoccupés par leurs propres plaisirs pour faire de bons dirigeants. Mais à sa mort, en 1236, la noblesse refuse de voir une femme occuper le trône et son frère Rukn ud-Dîn Fîrûz Shâh accède au pouvoir à sa place. Le nouveau sultan s’abandonne à la poursuite de plaisirs personnels, et c’est sa mère, Shah Turkaan, qui tire les ficelles.

Sultan Razia

La situation et l’attitude du sultan déplaisent fortement au peuple. Moins de sept mois plus tard, Razia défait son frère* et récupère son trône, avec l’appui du peuple et malgré les réticences de la noblesse. Refusant qu’on l’appelle « sultane », terme désignant la femme du sultan, elle se fait appeler sultan Razia. Rodée aux affaires d’Etat auxquelles elle s’intéressait avant la mort de son père, elle rétablit la paix dans le pays. Abandonnant le voile, elle adopte des habits d’homme et porte une épée au côté. Elle fait construire des routes, fonde des écoles et des bibliothèques, et soutient le commerce et la culture. Ses compétences de dirigeante sont louées et reconnues.

Pour l’assister dans le pouvoir, Razia fait de Jalal-ud-din Yaqut, un esclave abbyssin, son assistant personnel et son amant ou son confident. Cette relation attise la colère des gouverneurs et des nobles turcs. Un de ses amis d’enfance, Altûnya, le gouverneur de Bhatinda, se joint à une rébellion contre elle. Au cours d’une bataille entre les deux factions, Yaqut est tué et Razia capturée. Pour garder la vie sauve, elle accepte d’épouser Altûnya, mais son frère Muizz ud-Dîn Bahrâm Shâh usurpe le pouvoir. Razia et son mari tentent de récupérer le trône mais, défaits à la bataille, ils sont contraints à la fuite et abandonnés par leurs hommes. Le 13 octobre 1240, Razia al-Din est assassinée par un paysan qui lui a offert l’hospitalité.

  • Selon les sources : Ruknuddin est tué lors d’une bataille, il est exécuté après un procès ou sa mère et lui sont assassinés.

Liens utiles

La fiche Wikipédia de Razia al-Din
La fiche Wikipédia de Razia al-Din en anglais (plus précise)
Biographie de Razia al-Din

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s