Ella Fitzgerald, « La Grande Dame du Jazz »

Ella Jane Fitzgerald (1917 – 1996) est une chanteuse de jazz américaine, connue sous le surnom de « The First Lady of Song » et réputée pour la pureté de sa voix et ses capacités d’improvisation.

Les débuts de chanteuse

Ella FitzgeraldFille de Temperance et William Fitzgerald, Ella Jane Fitzgerald naît le 25 avril 1917 à Newport News en Virginie. Sa mère travaille dans une blanchisserie et son père abandonne sa famille alors qu’Ella n’a pas encore un an. Avec sa mère et son nouveau compagnon, Joseph Da Silva, Ella s’installe et grandit près de New York. Sa demi-sœur, Frances, nait en 1923.

Ella s’intéresse très tôt à la danse, qu’elle pratique dès qu’elle peut, sur le trajet de l’école et pendant la pause déjeuner. Passionnée de musique, elle aime écouter les enregistrements de Louis Armstrong et Connee Boswell. Méthodiste, elle est investie dans la Bethany African Methodist Episcopal Church et y expérimente la musique. En 1932, Temperance Fitzgerald meurt d’une attaque cardiaque. Suite au choc, les résultats scolaires d’Ella chutent et elle commence à faire l’école buissonnière. Pour échapper à son beau-père qui abuse d’elle, elle s’enfuit chez une tante avant d’être placée dans un orphelinat. Elle finit par s’enfuir à nouveau et sera sans abri pendant quelques temps.

Ella fait ses débuts en tant que chanteuse à 16 ans, au théâtre Apollo de Harlem à New York. Lors d’une « Amateurs Nights », elle interprète deux titres de Connee Boswell et et remporte le prix. En janvier 1935, suite à une audition, elle se produit pendant une semaine avec Tiny Bradshaw au Harlem Opera House, et y rencontre le groupe de Chick Webb. Elle commence à chanter régulièrement avec eux et enregistre plusieurs tubes qui la feront connaître, parmi lesquels : If You Can’t Sing It, You’ll Have to Swing It, Love and Kisses, et A Tisket, a Tasket. En 1939, Chick Webb meurt et le groupe est renommé « Ella Fitzgerald and Her Famous Orchestra ». Ils enregistreront presque 150 chansons avant de se séparer.

Carrière et succès

En 1941, Ella épouse Benny Kornegay mais le mariage sera annulé deux ans plus tard. En 1942, elle quitte son groupe pour commencer une carrière en solo, tout en se produisant avec de nombreux groupes et artistes. D’abord chanteuse de swing, elle explore également le bebop, le scat où elle se révèle très talentueuse, le blues, la samba et le gospel. A travers ces différents styles, elle développe et approfondit ses capacités vocales. Ses improvisations au scat, très créatives, sont très populaires. La même année, elle apparait dans le film comique Deux nigauds cow-boys. Plus tard, elle jouera également dans Pete Kelly’s Blues, Ride ‘Em Cowboy, St. Louis Blues, et Let No Man Write My Epitaph.

En 1947, Ella se remarie avec Ray Brown, avec qui elle adopte le fils de sa demi-sœur Frances ; ils divorceront en 1953. En 1955, Marilyn Monroe donne un coup de pouce à la carrière d’Ella en l’imposant au Mocambo Club de Los Angeles. La même année, Ella quitte sa maison de disques, Decca, en 1955, et son manager, Norman Granz, crée pour elle la compagnie Verve. Entre 1956 et 1964, elle enregistre avec Verve huit recueils musicaux avec des chansons écrites par de grands compositeurs comme George Gershwin, Cole Porter et Duke Ellington. Avec l’orchestre de Duke Ellington, elle fait des tournées en Europe et en Amérique du Nord. Avec Louis Armstrong, elle enregistre trois albums très populaires : Porgy and Bess, Ella and Louis et Ella and Louis Again.

En 1985, Ella est brièvement hospitalisée en raison de problèmes respiratoires. Elle l’est ensuite en 1986 pour insuffisance cardiaque puis en 1990 pour surmenage. En 1993, son diabète, qui affecte sa vision, contraint les médecins à l’amputer des deux jambes sous les genoux. En 1996, elle refuse de rester à l’hôpital et passe ses dernières jours chez elle avec son fils et sa petite-fille. Ella Fitzgerald meurt d’une crise cardiaque le 15 juin 1996, à l’âge de 79 ans.

Elle est inscrite au National Women’s Hall of Fame.

Liens utiles

Le site officiel d’Ella Fitzgerald
La fiche Wikipédia d’Ella Fitzgerald
La fiche Wikipédia d’Ella Fitzgerald en anglais (plus complète)
La discographie d’Ella Fitzgerald

soutenir-bandeau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s