Sojourner Truth, ancienne esclave devenue abolitionniste

Isabella Baumfree, surnommée Sojourner Truth (vers 1797 – 1883) est une abolitionniste américaine. Ancienne esclave, elle devient une fervente défenseure de la cause féministe et abolitionniste.

L’émancipation

Sojourner TruthIsabella Baumfree nait probablement en 1797 dans la ville d’Hurley (Etat de New York), dans une famille d’esclaves. Elle est vendue à l’âge de onze ans puis mariée, contre son gré, à Thomas Jeffery Harvey qui est esclave aussi et avec qui elle aura cinq enfants.

En 1827, Isabella s’enfuit de la ferme de son maître avec sa plus jeune enfant, Sophie. En 1828, l’esclavage est aboli dans l’Etat de New York et Isabelle y retourne pour travailler en tant que domestique. Elle travaille au sein de communautés religieuses évangéliques au sein desquelles elle se met à prêcher.

Ain’t I a Woman ?

En 1843, après s’être installée dans le Massachussetts, elle a une révélation spirituelle. Se faisant appeler Sojourner Truth, elle se met à prêcher pour le salut des âmes et rejoint une communauté utopique, l’association de Northampton pour l’éducation et l’industrie. Elle commence à militer pour la cause abolitionniste et féministe. En 1851, lors de la convention des droits de la femme, dans l’Ohio, elle prononce son célèbre discours féministe « Ain’t I a Woman?

« Nobody eber helps me into carriages, or ober mud-puddles, or gibs me any best place! And a’n’t I a woman? Look at me! Look at me! Look at my arm! I have ploughed, and planted, and gathered into barns, and no man could head me! And a’n’t I a woman? »

La guerre civile américaine

En 1857, Sojourner Truth milite dans le Michigan. Pendant la guerre civile américaine, elle organise des collectes de vivres pour les combattants des régiments noirs combattant pour l’Union. Après la promulgation de la proclamation d’émancipation, elle travaille avec d’anciens esclaves et rencontre le président Abraham Lincoln en 1864. Après la guerre civile, elle aide les réfugiés noirs dans leur recherche d’emploi et continue à militer, défendant notamment l’idée de la création d’un État noir dans l’ouest des États-Unis.

Sojourner Truth meurt le 26 novembre 1883 à Battle Creek, dans le Michigan.
Elle est inscrite au National Women’s Hall of Fame.

Liens utiles

La fiche Wikipédia de Sojourner TruthLa fiche Wikipédia de Sojourner Truth en anglais (plus complète)

soutenir-bandeau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s