Calamity Jane, entre mythe et réalité

Martha Jane Canary, alias Calamity Jane (années 1850 – 1903) est une personnalité mythique de la Conquête de l’Ouest. Devenue une légende de son vivant, il est parfois difficile de démêler, dans ses récits de vie, ce qui est vrai et ce qui relève du mythe.

Le début d’une vie aventureuse

Calamity JaneMartha Jane Canary nait dans les années 1850, sans doute en mai 1852, dans le Missouri. Fille de Charlotte et Robert W. Canary, paysans, elle est l’aînée d’une fratrie de six enfants. Laissée très libre par ses parents, elle s’occupe de ses frères et sœurs et apprend rapidement à monter à cheval.

Lorsqu’elle a treize ans, sa famille part pour le Montana, ce qui représente à l’époque un voyage long et aventureux et sa mère n’y survivra pas. Pendant le trajet, Jane participe à la chasse avec les hommes. Une fois arrivée, la famille repart s’installer à Salt Lake City. Robert W. Canary achète des terres mais il décède à peine un an plus tard, en 1868. Jane récupère alors la charge de sa famille. Commence alors une vie d’aventure, entre mythe et réalité.

L’Expédition des Collines noires

Emmenant sa famille dans le Wyoming, Jane fait tous les métiers qu’elle peut avant de rejoindre, en 1872-1873, le général Custer dans sa campagne en Arizona contre les Amérindiens, en qualité d’éclaireur. Sa participation aux combats reste discutée, mais c’est là qu’elle reçoit le surnom de « Calamity Jane ». En 1873, elle met au monde un enfant, Janey.

Calamity Jane à chevalEn 1875, Jane participe à l’Expédition des Collines noires, expédition géologique menée par Walter Jenney qui pénètre dans des territoires contrôlés par les Sioux. En 1876, elle s’installe à Deadwood où elle se lie d’amitié avec Wild Bill Hickok, autre figure emblématique de l’Ouest. Wild Bill Hickok est tué en août 1876. Par la suite, Jane prétend qu’ils ont été mariés et que Janey est de lui, mais il est probable qu’ils n’aient été qu’amis. Après sa mort, elle aurait traqué son assassin, Jack McCall, pour le livrer à la justice, mais il se serait échappé.

Deadwood

En 1876, Jane s’occupe des victimes d’une épidémie de variole à Deadwood puis quitte la ville en 1877 avec un régiment de cavalerie, exerçant des professions nombreuses et variées. En 1882, elle se marie avec William Steers, avec qui elle a un fils qui meurt nourrisson, mais le mariage n’est pas heureux. En 1887, elle se marie avec Clinton Burke, avec qui elle a une fille, Jessie, mais qui finit par la quitter. En 1893, Jane commence à apparaitre dans le spectacle de Buffalo Bill, l’Ouest sauvage, et la légende enfle autour de son personnage. En 1896, elle publie son autobiographie (très certainement dictée puisqu’elle était analphabète).

A l’époque, et depuis des années, Jane a un problème de boisson. En 1901, elle est internée dans une maison. Elle meurt d’une pneumonie en août 1903 et est, selon sa volonté, enterrée à Deadwood à côté de Wild Bill Hickok.

Sa vie, et la légende l’entourant, ont inspiré de nombreux films, livres, bandes dessinées et même jeux.

Liens utiles

La fiche Wikipedia de Calamity Jane

 

Advertisements

2 réflexions sur “Calamity Jane, entre mythe et réalité

  1. Bonsoir, pardon de poster ceci en commentaire, je n’ai pas trouvé de formulaire de contact et je souhaitais faire une suggestion pour la catégorie « exploratrices » : Alexandra David-Néel, exploratrice, écrivaine orientaliste, première européenne a être entrée au Tibet, etc. Cdlt.

    • Bonsoir !
      Aucun problème ! (Je vais envisager de rajouter un formulaire de contact).
      Merci pour la suggestion ! Je la rajoute à ma liste. N’hésitez pas si vous avez d’autres idées !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s