Hypathie, mathématicienne et philosophe

Hypatie d’Alexandrie (v. 370 – 415) est une mathématicienne et une philosophe grecque. Elle connait également l’astronomie et pratique la théurgie (forme de magie qui permettrait d’entrer en contact avec les dieux). Elle finira assassinée, sans doute pour son influence.

Une savante réputée et influente

HypathieHypathie est éduquée par son père, directeur du Musée d’Alexandrie, éditeur et commentateur de textes mathématiques.

Hypatie fait ses études de sciences, philosophie et éloquence à Athènes. Elle travaille aussi dans le domaine de l’astronomie et de la philosophie. Elle écrit des commentaires sur L’Arithmétique de Diophante, sur Les Coniques d’Apollonius de Perga et sur Les Tables de Ptolémée

Ses cours sont publics et l’assistance est libre. Elle donne sans doute également des séances privées.

Cyrille, évêque d’Alexandrie

En 415, elle meurt lapidée par des moines chrétiens sur ordre de saint Cyrille, évêque d’Alexandrie, probablement à cause de son influence. Elle a 45 ans et ne s’est jamais mariée ; la légende la dit vierge.

A cause de l’incendie de la Bibliothèque d’Alexandrie, aucun des travaux d’Hypathie ne nous est parvenu.

Liens utiles

La fiche Wikipedia d’Hypathie

soutenir-bandeau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s