Aglaonice, maîtresse des astres

Aganice ou Aglaonice de Thessalie est la première femme astronome connue.

AglaoniceFille d’Hégétor de Thessalie, Aglaonice de Thessalie a vécu au 2ème siècle avant JC en Grèce, où elle passe pour une sorcière. Elle est mentionnée par Plutarque dans ses Préceptes conjugaux. D’elle, il dit qu’elle « connaissait la cause des éclipses complètes de lune et prévoyait d’avance le moment où il arrive à cet astre d’entrer dans l’ombre de la terre, elle abusait les autres femmes en leur persuadant qu’elle faisait descendre la lune ».

On dit d’elle qu’elle a le pouvoir de commander à la lune, ce qui est généralement interprété comme le fait qu’elle pouvait prévoir les éclipses.

Un des cratères de Vénus est nommé d’après elle.

soutenir-bandeau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s