Aglaonice, maîtresse des astres

Aganice ou Aglaonice de Thessalie est la première femme astronome connue.

Représentation d'Aglaonice devant des astresFille d’Hégétor de Thessalie, Aglaonice de Thessalie a vécu au 2ème siècle avant JC en Grèce, où elle passe pour une sorcière. Elle est mentionnée par Plutarque dans ses Préceptes conjugaux. D’elle, il dit qu’elle « connaissait la cause des éclipses complètes de lune et prévoyait d’avance le moment où il arrive à cet astre d’entrer dans l’ombre de la terre, elle abusait les autres femmes en leur persuadant qu’elle faisait descendre la lune ».

On dit d’elle qu’elle a le pouvoir de commander à la lune, ce qui est généralement interprété comme le fait qu’elle pouvait prévoir les éclipses.

Un des cratères de Vénus est nommé d’après elle.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :