Gorgô, reine de Sparte

Reine de Sparte, fille de Cléomène Ier et femme de Leonidas, Gorgô mène un rôle politique actif et est l’une de rares femmes nommées par l’historien antique Hérodote.

GorgôLa fille du roi

Le père de Gorgô, Cléomène, était roi de Sparte. On sait peu de choses de son enfance, si ce n’est qu’elle a certainement été élevée comme les autres filles nobles de Sparte, avec une éducation excellente et un exercice physique quotidien.

D’après Hérodote, à neuf ans, Gorgô assiste à l’audience d’Aristagoras de Milet, envoyé par les cités grecques d’Ionie pour convaincre Sparte de soutenir leur révolte. Elle aurait dit à son père : « Père, si vous ne chassez pas cet étranger, il causera votre perte. » Cléomène aurait suivi son conseil. En réalité, il est probable que Gorgô ait été plus âgée lors de cet épisode.

« Pourquoi êtes-vous les seules qui commandiez aux hommes ? »

Par la suite, Gorgô épouse le demi-frère de son père, Léonidas. Au fil du temps, son père Cléomène commence à perdre la raison. Attaquant des citoyens dans la rue, il finit par fuir la cité puis par être retenu en détention, où il trouve la mort dans des circonstances obscures. Gorgô est sa seule héritière.

Hérodote la décrit présente à la cour, lors de conseils, donnant son avis aux rois et à ses aînés. Plutarque rapporte une anecdote à son sujet : « Ayant été interrogée par une femme d’Attique : « Pourquoi êtes-vous les seules, vous autres Laconiennes, qui commandiez aux hommes ? », « C’est parce que, répondit-elle, nous sommes les seules qui mettions au monde des hommes. »

Les Guerres médiques

En -480, les perses menacent la Grèce et Démarate, co-roi de Sparte en exil, veut prévenir les Grecs de la menace qui pèse sur eux. Il envoie un message secret à Sparte, sous la forme d’une tablette de cire et c’est Gorgô qui a l’idée de faire gratter la cire, révélant ainsi le véritable message gravé sur le bois.

Léonidas, le mari de Gorgô, est tué au cours de la célèbre Bataille des Thermopyles. Leur fils est encore mineur et c’est un oncle qui assure la régence en attendant qu’il grandisse.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s