Néfertiti, grande épouse royale

Reine égyptienne légendaire pour sa beauté, Néfertiti (environ 1370 à 1333 avant JC) joue surtout un rôle politique et religieux de premier plan aux côtés de son mari, le célèbre Akhenaton.

Une généalogie incertaine

Cette photographie montre une buste de la reine Néfertiti dotée des attributs royaux.La généalogie de Néfertiti n’est pas connue avec certitude. Née aux alentours de 1370, elle pourrait être issue d’une branche parallèle à celle du pharaon et être une nièce de la reine Tiyi, épouse du pharaon Amenhotep III et mère d’Akhenaton dont Nefertiti serait ainsi cousine. Réputée pour sa grande beauté, son nom signifie « la belle est venue ».

Néfertiti devient grande épouse royale en épousant le pharaon Akhenaton, à une date qui n’est pas connue avec certitude. Le couple aura six filles connues : Mérytaton, Mâkhétaton, Ânkhésenamon, Néfernéferouaton Tasherit, Néfernéferourê, Sétepenrê.

Une reine influente

Malgré les incertitudes concernant sa généalogie et son accession au trône, le rôle politique de premier plan joué par Néfertiti ne fait pas de doute. Probablement influencé par l’exemple de sa mère Tiyi qui exerce un rôle sans précédent pour une reine égyptienne, Akhenaton partage ainsi avec sa grande épouse royale le pouvoir politique et religieux.

Sur certains sites archéologiques, des statues représentent Néfertiti de même taille que le pharaon, indiquant une possible élévation au rang de co-régente. Dans le temple d’Aton à Karnak, elle est représentée près de deux fois plus souvent que son mari. Parfois figurée aux côtés d’Akhenaton dans des cérémonies d’offrande au dieu Aton, ou avec ses filles Mérytaton et Mâkhétaton, elle est aussi représentée dans des scènes habituellement réservées au pharaon : des bas-reliefs montrent Néfertiti châtiant des ennemis, des captifs décorant son trône. Avant elle, aucune reine n’a été représentée dans des scènes similaires, pas même l’influente et puissante Tiyi.

Ce bas-relief représente le pharaon Akhenaton et la grande épouse royale Néfertiti. Ils sont assis et se font face. Akhenaton tient dans ses bras une de leurs filles, Néfertiri en a une sur les genoux et une sur l'épaule.
Akhenaton, Néfertiti et trois de leurs filles

Une disparition mystérieuse

En l’an quatorze du règne de son mari (aux alentours de 1339 avant JC), Néfertiti disparaît presque entièrement de l’iconographie ; sa fille Mérytaton la remplace dans les cérémonies officielles comme grande épouse royale. Plusieurs hypothèses ont été envisagées pour expliquer cette disparition : une mort soudaine, de maladie ou violente, ou encore une disgrâce, théorie aujourd’hui disqualifiée.

Certaines sources indiquent au contraire que Néfertiti aurait pu être encore vivante au moment de la mort de son mari, vers  1338-1337 avant JC, et toujours occuper la fonction d’épouse royale. Le successeur d’Akhenaton, après sa mort, est en fait une successeure au règne bref : Ânkh-Khéperourê Néfernéférouaton. Une femme dans l’identité est incertaine et qui pourrait être, selon les hypothèses des spécialistes, Néfertiti ou sa fille Mérytaton.

A ce jour, la tombe de Néfertiti n’a pas été identifiée.

Liens utiles

Page Wikipédia de Néfertiti
Néfertiti

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.