Qian Xiuling, scientifique et héroïne de guerre

Qian Xiuling ou Siou-Ling Tsien de Perlinghi (1912 – 2008) est une chimiste sino-belge qui s’est illustrée en intervenant pour sauver la vie d’un héros de guerre et de 97 otages pendant la Seconde Guerre mondiale.

Des études en Belgique

 Qian Xiuling nait en 1912 à Yixing, dans la province côtière chinoise du Jiangsu, dans une famille nombreuse et privilégiée. Rapidement, Qian Xiuling se découvre une passion pour les sciences et en particulier pour la chimie, rêvant de pouvoir étudier au sein du Laboratoire Curie et de retourner mettre ses connaissances à profit en Chine. En 1929, âgée de 17 ans, la jeune fille quitte son pays natal pour aller étudier la chimie à l’Université catholique de Louvain en Belgique.

C’est au cours de ses études qu’elle rencontre Grégoire de Perlinghi, un médecin belge avec qui elle se marie en 1933. L’invasion japonaise de la Mandchourie et son mariage contrarient ses plans de retourner vivre en Chine, et Qian Xiuling et son époux s’installent à Herbeumont, dans le sud de la Belgique. En 1939, la chimiste aurait voyagé à Paris dans l’espoir de réaliser son rêve d’étudier au sein du Laboratoire Curie mais sans succès, la guerre ayant forcé l’institut à se retrancher aux Etats-Unis.

Les otages de la Seconde Guerre mondiale

En mai 1940, un jeune belge fait exploser un train militaire allemand en minant les voies. Arrêté, il est immédiatement condamné à mort par pendaison. Voulant venir en aide au jeune homme, Qian Xiuling réalise qu’elle connait le nouveau gouverneur militaire de la Belgique, le général allemand Alexander von Falkenhausen tout juste nommé. Servant comme conseiller militaire en Chine dans les années 1930, Falkenhausen avait fréquenté la famille Qian et en particulier l’un de ses cousins, le lieutenant général Qian Zhuolun. Qian Xiuling écrit une lettre au gouverneur militaire pour lui supplier d’épargner le jeune homme, et se rend elle-même à Bruxelles pour la lui remettre en mains propres. Quelques jours plus tard, le prisonnier est gracié.

Quatre ans plus tard, le lendemain du débarquement de Normandie en 1944, un groupe de résistants tue trois officiers de la Gestapo près de la ville d’Ecaussinnes, au centre du pays. Le lendemain, l’armée allemande arrête 97 jeunes hommes en guise d’otages, sommant la population de livrer les coupables pour éviter leur exécution. Qian Xiuling est alors contactée pour leur venir en aide. Bien qu’enceinte, elle n’hésite pas à partir de nuit pour faire la route jusqu’à Bruxelles et intervenir personnellement auprès de Falkenhausen. Bien qu’il s’agisse, pour le général, de désobéir à un ordre, elle parvient à le convaincre et les otages sont libérés quelques jours plus tard.

Par la suite, Falkenhausen sera convoqué à Berlin pour répondre de son insubordination. Personnage ambivalent, il participera à un complot échoué contre Hitler, sera arrêté par les Allemands et déporté avant d’être fait prisonnier de guerre par les Américains. En 1951, lors de son procès, Qian Xiuling intervient en sa faveur, s’efforçant de rassembler les hommes qu’il avait graciés pour plaider sa cause et organiser des rassemblements.

Qian Xiuling meurt en 2008. Elle a reçu la Médaille de la Reconnaissance Belge 1940–1945. Dans la ville d’Ecaussinnes, une rue est nommée en son honneur. Un roman, une série télévisée et un documentaire lui ont été consacrés.

Liens utiles

A Story of World War II Heroism Comes Home to China
Qian Xiuling: China’s female Schindler in Belgium during WWII
La fiche Wikipédia de Qian Xiuling (anglais)

Advertisements

3 réflexions sur “Qian Xiuling, scientifique et héroïne de guerre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s