Bûrândûkht, impératrice de Perse

Impératrice de Perse de la dynastie sassanide, Bûrândûkht (en persan : بوراندخت) règne pendant trois ans entre 630 et 632, pendant une période très instable. Sage et juste, elle s’efforce de rétablir la justice et les infrastructures.

Une période politiquement instable

Monnaie de Bûrândûkht.fille de Khosro II Parviz, empereur perse de 590 à 628, Bûrândûkht et sa sœur Azarmedûkht descendent de la dynastie des Sassanides, régnant sur l’Iran depuis quatre cents ans. Bûrândûkht est également connue sous le nom de Pūrāndokht, signifiant « fille au visage rose ».

Au début du 7ème siècle, la guerre perso-byzantine fait rage et l’avancée des armées byzantines pousse Khosro II à battre en retraite. Il tente de nommer un de ses fils cadets pour successeurs mais, du fait de son despotisme et de son indolence, il rencontre une grande opposition et son fils aîné est proclamé roi le 25 février 628. Khosro II est assassiné quatre jours plus tard, le 29 février. Six mois plus tard, le nouveau roi meurt de la peste. En 630, le général Schahr-Barâz prend le pouvoir, épousant d’après certains historiens Bûrândûkht pour asseoir sa légitimité. Il est assassiné à son tour le 9 juin 630.

Un règne bref

Bûrândûkht est alors proclamée impératrice, mais la situation politique de l’empire est toujours très instable et le fils de son mari chercher à usurper le pouvoir. L’impératrice, que la tradition désigne comme juste et sage, signe la paix avec Byzance et tente de rétablir la justice et les infrastructures. Elle baisse les taxes, frappe de la monnaie mais se heurte à la résistance des gouverneurs et ne parvient pas à restaurer son pouvoir et finit par abdiquer en faveur de sa soeur, Azarmedûkht. Mais la nouvelle reine fait assassiner un noble qui tente d’accaparer le trône ; le fils de ce dernier vengera son père peu de temps après en tuant Azarmedûkht.

Suite à la mort de sa sœur, Bûrândûkht est rétablie sur le trône. La conquête arabe qui s’amorce est marquée de premières défaites des armes sassanides, dès 631. Alors que la dynastie s’approche inexorablement de sa chute, Bûrândûkht meurt de maladie en 632, après deux ans de règne.

Liens utiles

La fiche Wikipédia de Bûrândûkht
La fiche Wikipédia d’Azamedûkht

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s