Dorothy Dandridge, actrice, danseuse et chanteuse

Actrice américaine, Dorothy Jean Dandridge (1922 1965) est la première actrice noire à s’être imposée à Hollywood. Elle est également danseuse et chanteuse.

The Wonder Children

Dorothy DandridgeFille de la comédienne Ruby Dandridge et du pasteur Cyril Dandridge, Dorothy Jean Dandridge nait le 9 novembre 1922 à Cleveland (Ohio, États-Unis). Ses parents se sont séparés peu de temps avant sa naissance et Dorothy grandit auprès de sa mère et de sa sœur Vivian. Ruby transmet à ses filles sa passion du chant et de la danse et crée pour elles une comédie musicale. Sous le nom « The Wonder Children », les deux sœurs se produisent dans le Sud des États-Unis pendant cinq ans tandis que leur mère travaille à Cleveland.

Après la crise de 1929, le travail se fait plus rare. Ruby et ses filles partent s’installer à Hollywood en 1932. En 1934, les « Wonder Children » sont rejointes par la chanteuse et danseuse Etta Jones et prennent le nom de Dandridge Sisters. Le groupe se produit dans des théâtres, des salles de spectacle, des dancings. Dorothy, parfois accompagnée de ses partenaires, commence à obtenir quelques petits rôles : elle apparait dans Teacher’s Beau en 1935, The Big Broadcast of 1936 en 1936, A Day at the Races aux côtés des Marx Brothers et It Can’t Last Forever en 1937. Ces rôles restent mineurs, mais elle continue à se produire et à avoir du succès dans les dancings et dans des comédies musicales à Broadway.

Carmen Jones

Dorothy obtient un rôle plus important en 1940, lorsqu’elle interprète une meurtrière dans Four shall die. Par la suite, elle fait du doublage pour des courts métrages d’animation et continue à n’obtenir que de petits rôles, dans Lady from Louisiana aux côtés de John Wayne notamment. Le 6 septembre 1942, elle épouse le danseur de claquettes Harold Nicholas avec qui elle aura une fille, Harolyn. En 1950, Dorothy interprète une reine africaine dans Tarzan en péril. Trois ans plus tard, elle obtient son premier rôle principal dans Bright Road, celui d’une institutrice en Alabama. En 1954, elle décroche le rôle de Carmen dans le film Carmen Jones réinterprétant l’opéra de Georges Bizet. Le film rencontre un grand succès et Dorothy, devenue une star du cinéma, est nominée aux Oscars.

Des succès immenses

En 1955, Dorothy signe un contrat pour trois films avec la 20th Century Fox. Elle obtient par la suite plusieurs rôles titres, dont celui de Bess dans Porgy & Bess aux côtés de Sidney Poitier. En 1957, elle obtient un rôle controversé dans le film Island in the Sun, dépeignant une histoire d’amour interracial ; le film est malgré tout un des plus gros succès de l’année. En 1962, elle tourne avec Alain Delon dans le film Marco Polo, qui restera inachevé. En parallèle à sa carrière d’actrice, elle continue et à chanter et à enregistrer des albums.

Le 8 septembre 1965, la veille d’un départ pour New York pour tenir un engagement dans un nightclub, Dorothy Dandridge est trouvée morte par son manager, à l’âge de 42 ans. L’enquête conclut à une embolie cérébrale suite à un abus de médicaments. Sa contribution au cinéma américain ne sera pas reconnue à sa juste valeur ; depuis les années 1980, cependant, nombreux sont les artistes à lui rendre hommage.

Liens utiles

La fiche Wikipédia de Dorothy Dandridge
La fiche Wikipédia de Dorothy Dandridge en anglais (plus complète)

soutenir-bandeau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s