Louise de Mecklembourg-Strelitz, adversaire de Napoléon

Louise Augusta Wilhelmine Amélie de Mecklembourg-Strelitz (17761810) est une souveraine de l’ancien Royaume de Prusse, connue en particulier pour son opposition à Napoléon.

La princesse et le prince

Louise de Prusse par Elisabeth Vigée-Lebrun
Louise de Prusse par Elisabeth Vigée-Lebrun

Née le 10 mars 1776, Louise est la fille de Frédérique Caroline Louise, princesse de Hesse-Darmstadt, et de Charles II de Mecklembourg-Strelitz, prince héritier du Mecklembourg-Strelitz, et la sixième de neuf enfants. Sa mère meurt lorsqu’elle n’a que six ans et, en 1784, son père se remarie avec sa belle-sœur, Charlotte, qui mourra elle-même un an plus tard en laissant un fils.

A dix ans, Louise et sa sœur cadette, Frédérique, sont envoyés à Darmstadt, auprès de leur grand-mère Marie-Louise, surnommée « la princesse Georges », qui fait élever les fillettes par une gouvernante. Louise apprend le français, le clavecin, la harpe, et reçoit une instruction religieuse protestante.

En 1793, Marie-Louise emmène ses deux petites filles présenter leurs respects au roi Frédéric-Guillaume II et y rencontre son fils, Frédéric-Guillaume de Prusse. Louise plait immédiatement au jeune prince et, le 24 décembre 1793, Frédéric-Guillaume et Louise se marient. Le même jour, Frédérique épouse Louis-Charles, jeune frère du prince. Réputée pour sa grâce et sa générosité, Louise devient très populaire dès son arrivée à Berlin, avant même les noces. Le mariage est heureux et le couple aura dix enfants, dont trois n’atteindront pas l’âge adulte.

La guerre contre Napoléon

Le 16 novembre 1797, le roi Frédéric-Guillaume II décède et son fils lui succède sur le trône ; Louise devient alors reine de Prusse. Son mari et elle commencent alors un tour du royaume pour rencontrer leurs sujets et la popularité de la reine grandit encore. Sa présence aux côtés du roi lors de ce voyage montre le rôle important qu’elle joue auprès de lui. Louise s’investit en politique, se lie avec les ministres et conseille son mari.

En 1805, l’Angleterre, la Russie et l’Autriche commencent la guerre contre la France et, en octobre, les troupes françaises pénètrent en territoire prussien. Avec d’autres conseillers du roi, Louise conseille à son mari de se lancer dans la guerre contre Napoléon. En 1806, les armées de Prusse sont mobilisées et Louise et Frédéric-Guillaume se rendent au front. A la bataille d’Iéna, ils doivent fuir devant les troupes françaises. La reine contracte alors le typhus, mais doit malgré tout affronter les rigueurs de l’hiver pour se réfugier à l’est du pays.

Rencontre avec Napoléon

En 1807, Napoléon rencontre les souverains prussiens et leur fait une offre de paix à la Prusse en promettant de laisser la moitié du territoire intact. Frédéric-Guillaume demande à son épouse, enceinte, d’essayer de le convaincre d’offrir un arrangement plus favorable au royaume. Bien qu’elle méprise Napoléon, Louise le rencontre en privé et tente d’user de ses charmes pour sauver « sa Prusse », mais échoue. L’empereur, qui dit d’elle qu’elle est « le seul vrai homme en Prusse », en conçoit du respect pour elle mais ne se laisse pas amadouer.

Pendant les quelques années suivantes, Louise se consacre à préparer son fils aîné au pouvoir. Atteinte d’une infection pulmonaire, elle meurt le 19 juillet 1810, pendant une visite à son père au château de Hohenzieritz, à l’âge de 33 ans.

Liens utiles

La fiche Wikipédia de Louise de Mecklembourg-Strelitz
La fiche Wikipédia de Louise de Mecklembourg-Strelitz en anglais (plus complète)
La Reine Louise

soutenir-bandeau

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s