Bertha von Suttner, première Prix Nobel de la paix

Bertha Sophie Felicitas comtesse Kinský von Chinic und Tettau, ou baronne von Suttner (1843 – 1914), est une pacifiste autrichienne. Lauréate du prix Nobel de la paix en 1905, elle est une des premières personnes et la première femme à obtenir ce prix.

Secrétaire privée d’Alfred Nobel

Bertha von SuttnerNée à Prague le 9 juin 1843, Bertha von Suttner descend d’une famille noble. Son père, Franz Michael Graf Kinsky, meurt avant sa naissance et elle grandit auprès de sa mère, Sophie Wilhelmine. Elle bénéficie d’une bonne éducation, apprend plusieurs langues (allemand, anglais, français et italien) et voyage beaucoup.

Sa mère dilapide la fortune de son père en jeu et, en 1873, Bertha devient gouvernante chez le baron Karl von Suttner – un industriel de Vienne -, donnant des cours de langue et de musique à ses filles. Elle tombe amoureuse du fils von Suttner, Arthur Gundaccar von Suttner, mais la famille désapprouve cette relation ; la mère d’Arthur renvoie Bertha et lui trouve une place comme secrétaire privée d’Alfred Nobel, pour une courte période. Les deux se lient cependant d’amitié et entretiennent une correspondance.

Bas les armes !

Bertha rentre à Vienne et épouse secrètement Arthur Gundaccar le 12 juin 1876 ; son époux, écrivain, est déshérité et le couple part s’installer en Géorgie auprès de la princesse Ekatarina Dadiani von Mingrelien ; ils vivent de traductions ou de l’écriture de romans populaires. Après la Guerre russo-turque, Arthur publie des récits de guerre dans des journaux allemands tandis que Bertha travaille comme journaliste ; sous le pseudonyme de B. Oulet, elle écrit des histoires courtes et des essais pour des journaux autrichiens. En 1885, rentrant à Vienne, ils se réconcilient avec la famille von Suttner et emménagent au domaine familial.

Continuant à écrire, Bertha explore le thème du pacifisme, confiante en la capacité de l’homme à s’améliorer et à ne plus avoir recours à la guerre. Elle publie des essais et des romans pacifistes parmi lesquels Die Waffen nieder! (Bas les armes !), dans lequel elle décrit la guerre du point de vue d’une femme. Le roman a beaucoup de succès – il sera traduit en 12 langues et adapté au cinéma – et Bertha devient une des principales représentantes principales du mouvement pacifiste.

Première femme à obtenir le Nobel de la paix

En 1890-1891, Bertha crée une « société de la paix de Venise » (Friedensgesellschaft Venedig) et une société pacifiste autrichienne, la Österreichische Gesellschaft der Friedensfreunde, dont elle est nommée présidente – fonction qu’elle occupera jusqu’à sa mort. En novembre 1891, lors du congrès mondial pour la paix à Rome, elle est élue vice-présidente du Bureau international de la paix et fonde la Deutsche Friedensgesellschaft (société allemande de la paix), qui rassemble beaucoup de monde. Bertha participe à plusieurs congrès de paix internationaux et réclame la création d’un tribunal d’arbitrage international. En 1899, elle prend part à la préparation de la première conférence de La Haye.

Le 10 décembre 1902, Artur Gundaccar von Suttner meurt à Harmannsdorf. Endettée, Bertha vend leur propriété et part s’installer à Vienne où elle continue à écrire. En juin 1904, Bertha participe à la Conférence internationale des femmes à Berlin ; elle voyage de pays en pays, notamment aux États-Unis où elle est invitée à la Maison Blanche pour s’entretenir avec le président Theodore Roosevelt.

Le 10 décembre 1905, Bertha von Suttner est la première femme à obtenir le Prix Nobel de la paix, créé en 1901.  Elle meurt d’un cancer le 21 juin 1914, quelques semaines avant le début de la Première Guerre mondiale dont elle avait averti des risques.

Liens utiles

La fiche Wikipédia de Bertha von Suttner

soutenir-bandeau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s