Mary Shelley, figure majeure de la littérature

Mary Wollstonecraft Godwin (1797 – 1851), devenue Mary Shelley, est une femme de lettres anglaise, romancière, biographe et auteur de récits de voyage, surtout connue pour son oeuvre Frankenstein ou le Prométhée moderne.

Rencontre avec Percy Shelley

Mary ShelleyNée le 30 août 1797, Mary est la fille de la philosophe féministe Mary Wollstonecraft et de l’écrivain politique William Godwin. Sa mère meurt 11 jours après sa naissance d’une fièvre puerpérale. William se remarie quatre ans plus tard avec une femme qui a déjà deux enfants. Mary reçoit, de son père qui l’instruit lui-même, une éducation de qualité. Elle a accès à la bibliothèque familiale et côtoie les intellectuels qui leur rendent visite. En 1812, son père l’envoie dans la famille dissidente du radical William Baxter, en Ecosse. Elle s’y plait et y développe son écriture.

En 1814, entre deux voyages en Ecosse, elle rencontre le poète et philosophe Percy Bysshe Shelley. Brouillé avec sa femme, Harriet, il rend fréquemment visite à William Godwin. Mary et Percy entament alors une relation, que William désapprouve. En juillet, ils s’enfuient en France, laissant derrière eux la femme enceinte de Percy. Au cours de leur voyage, ils lisent, tiennent un journal commun et travaillent également chacun sur leurs propres écrits. En septembre, cependant, le manque d’argent les oblige à rentrer.

Frankenstein

La situation, à leur retour en Angleterre, sera des plus compliquées. Mary est en effet tombée enceinte, son père ne veut plus la voir et Percy est ruiné. Ils emménagent à Londres avec Claire Clairmont, belle-soeur de Mary, et poursuivent leurs activités intenses de lecture, d’écriture et de rencontres d’intellectuels.

Le bonheur de Percy à la naissance de son fils avec sa femme Harriet est d’autant plus cruel pour Mary que sa propre fille, prématurée de deux mois, meurt peu de temps après sa naissance. L’épreuve est terrible pour la jeune femme, mais elle tombe à nouveau enceinte et se remet petit à petit. En 1816, elle met au monde un petit William. L’été de cette même année, avec des amis parmi lesquels le poète Lord Byron – dont Claire Clairmont est enceinte – ils discutent des expériences d’Erasmus Darwin, qui prétendait avoir ranimé de la matière morte ; c’est alors que Mary a l’idée de Frankenstein.

Percy et Mary s’installent ensemble à Bath. En décembre, la femme de Percy est retrouvée noyée et son suicide est étouffé. Percy et Mary se marient alors pour obtenir la garde des enfants d’Harriet. Au début de l’été 1817, Mary Shelley termine Frankenstein ; le livre est publié anonymement et les critiques supposent qu’il est de Percy, puisqu’il l’a préfacé. Elle a une fille la même année. Mary écrit ensuite un récit de leur voyage de 1814.

Drames successifs

En 1818, pour échapper aux créanciers, ils sont obligés de fuir en Italie, emmenant avec eux Claire Clairmont et sa fille. Deux drames jalonnent ce voyage : la mort de sa fille en 1818, puis celle de son fils en 1819. Elle sombre dans la dépression, s’isole de son mari et se réfugie dans l’écriture. Fin 1819, elle met au monde son 4ème enfant mais pleurera les 3 autres toute sa vie. En Italie, les Shelley vivent des années très productives. Mais en juillet 1822, Percy disparait lors d’un voyage en voilier et son corps est rejeté sur le rivage.

En 1823, Mary retourne en Angleterre et s’installe chez son père avec son fils, Percy Florence. Pauvre et rejetée par une partie de ses connaissances qui désapprouvaient sa liaison avec Percy, elle s’efforce de survivre. Elle publie les poèmes de son mari et, entre 1827 et 1840, publie et édite plusieurs romans. Elle repousse avances et demandes en mariage et se préoccupe essentiellement du bien-être de son fils, à qui elle fournit une bonne éducation. Dévoué à sa mère, Percy Florence voyage avec elle et l’installe chez lui quand il se marie, en 1848.

Les dernières années de Mary sont altérées par la maladie, à partir de 1839. Elle meurt à l’âge de cinquante trois ans, le 1er février 1851.

Liens utiles

La fiche Wikipédia de Mary Shelley

soutenir-bandeau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s