Mary Read, le combat à armes égales

Mary Jane Read (vers 1690–1721) est une des femmes pirates les plus célèbres de l’histoire, avec Anne Bonny avec qui elle a navigué et combattu en se faisant passer pour un homme.

Déguisée en homme

Mary ReadFille d’un capitaine de la marine, Mary nait vers 1690 en Angleterre. À la mort de son frère, sa mère, devenue veuve, commence à l’habiller comme un garçon pour continuer à percevoir le soutien financier de la grand-mère de Mary destiné à l’aîné. C’est sous ce déguisement qu’elle s’enrôle sur un navire avant de s’engager dans l’armée.

Avec son mari, rencontré dans l’armée, Mary ouvre une auberge qui ferme quatre ans plus tard, lorsqu’elle devient veuve. Elle reprend alors ses habits d’homme et s’enrôle sur un navire marchand sous le nom de son frère décédé : Willy Read. Mais son navire est attaqué par une bande de pirates, que Mary rejoint et suit jusqu’aux Bahamas.

Anne Bonny et Jack Rackham

Pendant ce voyage, Mary rencontre Anne Bonny, une femme pirate qui comme elle se fait passer pour un homme, et son compagnon Jack Rackham. Sans percer à jour son déguisement, Rackham l’enrôle.

Commence alors pour Mary, qui combat aux côtés des autres pirates, notamment Anne Bonny et Jack Rackham, une période de piraterie ; ils attaquent et pillent les navires qui passent à portée. On dit que lorsque Mary Read battait un homme en combat, elle leur dévoilait son sexe avant de les achever pour leur montrer qu’une femme pouvait se battre à armes égales contre un homme.

Lors d’un combat avec le Royal Queen, Anne Bonny parvient à séduire le capitaine du navire, à la convaincre de la faire monter à bord et, une fois sur place, à le droguer pour avoir les coudées libres. Elle mouille alors les mèches des canons avant de retourner auprès de ses camarades, laissant le Royal Queen sans possibilité de riposter lors du combat. La seule victime du combat sera le capitaine du navire, tué par Mary.

En octobre 1720, le capitaine Barnet, envoyé par le gouverneur de la Jamaïque, capture Rackham et son équipage, dont Mary Read et Anne Bonny. Ecoeurées de voir le peu de résistance opposée par les pirates, elles se révoltent et en tuent deux, combattant jusqu’au bout les troupes de Barnet qui finit par leur faire rendre les armes.

Jack Rackham et son équipage sont emmenés en Jamaïque, jugés coupables de piraterie et pendus. Anne et Mary réussissent cependant à échapper à la pendaison en révélant qu’elles sont enceintes. Mary Read meurt en prison quelques semaines plus tard, d’une fausse couche ou de la fièvre jaune.

Liens utiles

La fiche Wikipedia de Mary Read

Advertisements

17 réflexions sur “Mary Read, le combat à armes égales

  1. Pingback: Anne Bonny, pirate de légende | FEMMES – HISTOIRE – REPÈRES

  2. Pingback: Anne Dieu-le-veut, flibustière | L'Histoire par les femmes

  3. Pingback: Des femmes à la mer

  4. Pingback: Anne Bonny, pirate de légende « L'Histoire par les femmes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s