Madame de La Fayette, écrivaine reconnue

Marie-Madeleine Pioche de La Vergne, comtesse de La Fayette (1634 – 1693), est une femme de lettres française. Elle est notamment l’auteure de la Princesse de Clèves.

Madame de La FayetteMarie-Madeleine Pioche de La Vergne nait dans une famille de la petite noblesse, proche du cardinal de Richelieu. Alors qu’elle a 15 ans, son père est tué. L’année suivante, elle devient dame d’honneur de la reine Anne d’Autriche et commence à acquérir une éducation littéraire auprès du grammairien Ménage, qui l’introduit dans les salons littéraires à la mode.

En 1655, Marie-Madeleine épouse, à 21 ans, François Motier, comte de La Fayette, de dix-huit ans son aîné. Ils  auront deux fils. A Paris, Marie-Madeleine s’introduit dans la haute société de la cour et ouvre son propre salon. Elle écrit et rencontre de grands esprits littéraires, comme La RochefoucauldRacine et Boileau. En 1662, elle fait paraitre anonymement La Princesse de Montpensier. En 1678, elle publie son œuvre la plus célèbre : La Princesse de Clèves.

Madame de La Fayette est une écrivaine reconnue par ses pairs, à son époque comme aujourd’hui.

soutenir-bandeau

Publicités

2 commentaires

  1. Manquent : Virginia Woolf, Marguerite Duras, Elsa Triolet, Anne Delbée, Lydie Salvaire, Marguerite Yourcenar, Geneviève Fraisse, Michelle Perrot, Florence Montreynaud, Chantal Montellier (scénariste et dessinatrice de BD), etc…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s