Zénobie, impératrice conquérante

Septimia Bathzabbai ou Zénobie (240 – 274 après JC), reine de Palmyre, prit le contrôle de l’empire au décès de son mari et mena une célèbre révolte contre l’empire romain.

De la lignée de Cléopâtre ?

ZénobieZénobie nait et est élevée à Palmyre, en Syrie. Citoyenne romain, « Zénobie » est la version  romaine de son nom. Son père, de son nom romain Julius Aurelius Zenobius, est gouverneur de Palmyre. Zénobie se réclame de la lignée de Cléopâtre VII ; il n’y a aucune preuve pour le confirmer, mais Zénobie possède une grande connaissance de l’Egypte et de l’égyptien.

Les sources décrivent Zénobie comme belle, éduquée et intelligente. On dit également d’elle qu’elle se comporte « comme un homme », montant à cheval, chassant et buvant avec ses officiers. Connue pour héberger des salons littéraires, elle s’entoure de poètes et de philosophes.

Reine d’Egypte

En 258, Zénobie épouse Odénat, roi de Palmyre, avec qui elle a un fils, Vaballath. En 267, Odénat est assassiné. Leur fils n’a alors qu’un an et Zénobie succède à son mari pour régner sur Palmyre. Elle s’octroie alors le titre d’Augusta – impératrice de Rome – et donne celui d’Augustus à son fils. Elle entreprend ensuite une série de conquêtes pour étendre son empire, conquérant la Syrie, l’Egypte et l’Asie Mineure. Elle se proclame reine d’Egypte et devient connue en tant que « reine combattante ». Elle accompagne ses armées, à cheval ou parfois à pied sur des kilomètres.

Pendant cette période, le réel empereur romain, Aurélien, est en campagne en Gaulle. Il prend conscience de l’influence de Zénobie et refuse son offre d’alliance avec son fils Vaballath. En 272-273, il lance une campagne d’unification de l’empire romain et remporte plusieurs succès sur les troupes de Zénobie en Asie Mineure. Aurélien assiège finalement Emèse, en Syrie, où la reine s’est réfugiée avec ce qui reste de ses armées.

Zénobie est capturée ; ses partisans qui refusent de se rendre sont exécutés. Aurélien emmène Zénobie et Vaballath à Rome ; l’enfant meurt probablement sur le trajet. Le sort de la reine conquérante, exilée ou remariée à un romain, n’est pas certain.

soutenir-bandeau

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s