Xiao Yanyan, impératrice et cheffe de guerre

Xiao Yanyan, aussi connue sous le nom de Xiao Chuo ou d’impératrice douairière Chengtian (953–1009) est une impératrice khitan de la dynastie Liao. Dirigeante militaire, elle mène personnellement sa propre armée, obtient des victoires éclatantes et négocie la paix.

La dynastie Liao

Cette image en noir et blanc montre Xiao Yanyan en pieds, vêtue d'habits traditionnels chinois et ses cheveux noirs retenus en chignon.

Xiao Yanyan nait en 953 au sein de l’empire khitan, qui règne sur la Mongolie, le nord de la Chine et une partie de la Russie orientale depuis le début du Xe siècle. Elle est issue du peuple khitan, voisin des Mongols et des Toungouses, et qui a fondé l’empire des Khitan connu, dans l’historiographie chinoise, sous le nom de dynastie Liao. La population de son empire, bien qu’il s’étende majoritairement dans les steppes mongoles, est composée principalement de Chinois Hans.

Xiao Yanyan voit le jour au sein d’une famille aristocratique, lors du règne du quatrième empereur de la dynastie Liao Muzong. Depuis plusieurs générations, sa famille fournit fréquemment des époux impériaux et des officiels impliqués dans les affaires du gouvernement. Yanyan est ainsi le troisième enfant de Xiao Siwen, chancelier qui sera nommé premier ministre en 969.

La dynastie Liao entretient des relations conflictuelles avec la dynastie Song, qui règne sur la Chine à partir de 960 et souhaite reconquérir les Seize préfectures, un territoire de la Chine du Nord passé sous le contrôle khitan. En 968, lorsque Yanyan est âgée de 15 ans, les Song envahissent le territoire des Han du Nord, alliés des Liao. Ils défont l’armée des Liao venue en renfort et poussent jusqu’à Youzhou (actuelle Pékin), capitale méridionale des Liao, mais ne parviennent pas à la prendre.

Liao Jingzong

En 969, l’empereur Liao Muzong est assassiné et Yelü Xian, petit-neveu de son père âgé de 21 ans, lui succède sous le nom de Liao Jingzong. La même année, Yanyan est choisie comme impératrice consort et épouse Jingzong. Ils auront trois filles et quatre fils, dont Yelü Longxu qui naît en 972.

Soutenu à la fois par les élites kithan et chinoises han, Jingzong s’emploie à mettre de l’ordre au sein de son gouvernement, congédie les corrompus et les incompétents, nomme des Chinois Han à de hautes responsabilités. Il est cependant de santé fragile et, pour de nombreux sujets – administration, stratégie militaire, taxes… -, s’en remet à son épouse ; Yanyan est reconnue pour ses aptitudes de gouvernante, son intelligence stratégique et sa clairvoyance.

Régente

En 982, Jingzong meurt alors qu’il rentre d’un voyage de chasse. Son fils Yelü Longxu lui succède sous le nom de Liao Shengzong. Veuve, Yanyan prend le titre d’impératrice douairière Chengtian en même temps que la fonction de régente pour son fils, qui n’a pas encore onze ans.

L’impératrice douairière prend la tête de la cour et se lance dans une série de réformes. Elle renforce son pouvoir en nommant des proches à des positions importantes, introduit un système de taxes, protège l’agriculture et le commerce. Dans le domaine des relations diplomatiques, elle noue des alliances avec des royaumes et peuples voisins comme les Tangoutes, et se prépare à l’éventualité d’un conflit avec les Song.

Cheffe de guerre

Le conflit ne tarde pas : en 986, l’empereur Song Taizong voit en l’intronisation d’un enfant une opportunité, et lance une expédition militaire contre la région convoitée des Seize préfectures et en direction de Youzhou. Trois armées sont envoyées vers trois lieux stratégiques différents ; dans un premier temps, elles remportent plusieurs victoires. L’impératrice Chengtian lève alors une armée et, avec son fils, affronte les Song sur le champ de bataille. Elle-même commande une troupe de 10 000 cavaliers. Les Liao infligent des pertes terribles aux Song et capturent de nombreux prisonniers, que l’impératrice aurait graciés à l’occasion de son anniversaire. À l’été, la victoire est complète : les Liao capturent le général Song Yang Ye et forcent l’ennemi à battre en retraite.

Malgré l’échec de la tentative d’invasion, les différents territoriaux subsistent, les tensions s’aggravent et des escarmouches éclatent sporadiquement. En 1004, Xiao Yanyan et son fils Shengzong lancent une vaste attaque contre les Song. Âgée de 51 ans, l’impératrice continue à mener elle-même ses troupes à la bataille. En quelques mois, les Liao parviennent à une centaine de kilomètres de Kaifeng, la capitale des Song. L’issue des combats étant incertaine, les deux camps négocient.

Pour les négociations, l’impératrice Chengtian s’appuie sur le général Song Wang Jizhong, capturé l’année précédente et à qui elle a confié une position. Rapidement, le traité de Shanyuan est conclu ; parmi les conditions de cette paix, les Song acceptent de payer chaque année 200 000 rouleaux de soie et 100 000 onces d’argent en « contribution aux dépenses militaires ». Dorénavant, les empereurs et impératrices Liao et Song s’adressent les uns aux autres comme à des membres de la famille, des frères et sœurs ; l’empereur Song réfère ainsi à Chengtian comme à sa tante. La paix durera une vingtaine d’années.

Progressivement, l’impératrice passe la main à son fils sur l’administration du royaume mais reste influente à la cour jusqu’à sa mort en 1009. Des émissaires de nombreux royaumes voisins assistent à ses funérailles, et l’empereur Song commande à son gouvernement de porter des vêtements de deuil en signe de respect.

Liens utiles

Page Wikipédia de Xiao Yanyan (anglais)
Notable Women of China: Shang Dynasty to the Early Twentieth Century
Biographical Dictionary of Chinese Women

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.