Bertha Benz, pionnière de l’automobile

Pionnière de l’automobile et inventrice allemande, Bertha Benz (1849 – 1944) est en 1888 la première personne à conduire une automobile sur une longue distance, en dehors du cadre d’essais courts et surveillés. Elle a également mis au point les premières plaquettes de frein.

Passionnée de technique

Cette photographie en noir et blanc est  un portrait de Bertha Benz dans un cadre ovale. La jeune fille porte une veste sombre avec un large col blanc de dentelle ; ses cheveux sont coiffés en mèches anglaises.
Bertha Benz vers 1870

Bertha Ringer nait le le 3 mai 1849 au sein d’une famille aisée de Pforzheim, au sud-ouest de l’Allemagne. Dès l’enfance, elle se montre très curieuse du fonctionnement de ce qui l’entoure et se passionne pour les explications techniques de son père, sur les mécanismes des locomotives notamment. À l’école, elle se passionne pour les sciences et se révèle douée et intelligente.

En juin 1869, la jeune Bertha rencontre un ingénieur allemand de cinq ans son aîné, Carl Benz, qui travaille à concevoir un véhicule sans chevaux et développe des moteurs. Ils partagent une même passion pour la technique et l’ingénierie, et tombent amoureux. Bertha n’écoute pas les conseils de son père, qui s’inquiète de la voir s’engager avec un homme désargenté et dont les projets n’ont pas fait leurs preuves. Elle croit si fermement en les idées de son fiancé qu’avant même leur mariage, elle investit l’intégralité de sa dot dans la première société fondée par Carl Benz.

Bertha et Carl se marient en juillet 1872 ; ils auront cinq enfants entre 1873 et 1890 : Eugen, Richard, Clara, Thilde et Ellen.

Le premier « chariot sans chevaux »

Cette photographie en noir et blanc montre Bertha Benz à l'âge de 18 ans. Elle porte une longue robe à petits carreaux, à la jupe et aux manches évasées. Ses cheveux sombres sont soigneusement coiffés en arrière.
Bertha Benz à dix-huit ans

Les premières années sont compliquées financièrement pour les Benz, alors que Carl, parallèlement à des activités de vente de matériaux de construction, travaille sur son projet de chariot sans chevaux grâce aux fonds de Bertha. La compagnie Benz & Cie qu’il co-fonde en 1883, avec Max Rose et Friedrich Wilhelm Eßlinger, rencontre un certain succès dans la production et la vente de machines industrielles et de moteurs, ce qui donne à Carl l’opportunité de développer le Benz Patent-Motorwagen Nummer 1 (ou tricycle Benz 1), un véhicule à trois roues propulsé par un moteur à explosion, et l’une des premières automobiles de l’histoire.

Le tricycle Benz 1, qui peut atteindre une vitesse entre 13 et 16 km/h, est présenté en public dès 1886, breveté et fabriqué en plusieurs exemplaires, rapidement suivi par des versions 2 et 3. Bien que les tests soient satisfaisants, Carl peine à intéresser le public à son invention et surtout à la vendre. Jugeant son mari trop frileux dans la mise en avant, la présentation et la commercialisation de son invention, Bertha, qui croit toujours autant en lui, décide de frapper un grand coup.

De Mannheim à Pforzheim

Au petit matin du 5 août 1888, sans en informer Carl, Bertha emmène ses fils Eugen et Richard – âgés de 15 et 13 ans – à bord d’un tricycle Benz 3, pour un périple de 106 km de Mannheim à Pforzheim ; une visite à sa mère qui fait d’elle la première personne à conduire une automobile sur une longue distance, en dehors du cadre très contrôlé des essais très courts menés en présence de mécaniciens. En dehors, également, des sentiers battus : les routes automobiles n’existent pas.

Le voyage, effectué à une allure moyenne de 15 km/h, leur prend la journée. Au cours du périple, Bertha doit rivaliser d’ingéniosité pour relever les défis techniques et mécaniques qui se présentent à elle. Elle doit s’arrêter en pharmacie pour trouver de l’éther de pétrole, nécessaire au fonctionnement du véhicule et qui ne peut être trouvé que chez des apothicaires. Elle nettoie une conduite de carburant obstruée avec son épingle à chapeau, et utilise sa jarretière pour isoler un câble. Grâce à l’assistance d’un forgeron, elle fait réparer une chaîne. Dans les montées, les vitesses du véhicule n’étant pas suffisantes, Eugen et Richard sont mis à contribution pour pousser. Enfin, Bertha fait appel à un cordonnier pour réparer les freins de bois de la voiture avec du cuir, improvisant les premières plaquettes de frein. Ils arrivent à la nuit tombée et Bertha télégraphie son succès à son époux, avant de rentrer – toujours en automobile – quelques jours plus tard.

Cette photographie en noir montre le tricycle Benz 3, modèle utilisé par Bertha Benz lors de son voyage. Le véhicule possède une roue directrice à l'avant et  deux plus grandes roues à l'arrière, surmontées par le siège du conducteur.
Tricycle Benz 3 – modèle utilisé par Bertha Benz lors de son voyage

Le périple de Bertha et de ses fils connait un grand retentissement, comme elle l’avait prévu, et marque l’histoire de l’automobile. Grâce à ce premier test sur longue distance, des corrections et des améliorations sont apportés aux modèles, pour améliorer le système de freinage ou mieux passer les côtés notamment. Par son coup d’éclat, Bertha éveille l’intérêt du public pour l’automobile, montre l’utilité qu’elle peut avoir et la nécessité d’effectuer des tests de conduite à plus grande échelle pour développer des modèles.

La Bertha Benz Memorial Route

Les décennies qui suivent voient le développement de l’automobile et son adoption progressive par le grand public. En 1914, Carl reçoit le titre de Docteur honoris causa de l’Université de Karlsruhe où il a étudié ; il meurt en avril 1929. En 1944, Bertha Benz est faite Honorable Sénatrice par l’Université de Karlsruhe, pour son 95e anniversaire. Elle meurt deux jours plus tard, en mai 1944.

En 2008, la Bertha Benz Memorial Route, retraçant son trajet de Mannheim à Pforzheim, est mise en place, reconnue comme route touristique allemande et membre de la Route Européenne du Patrimoine Industriel.

Cette image montre le panneau de signalisation de la Bertha Benz Memorial Route ; y figurent le nom de la route et, à gauche, un dessin stylisé représentant Bertha Benz sur le tricycle Benz 3.

Liens utiles

Page Wikipédia de Bertha Benz en anglais
Page Wikipédia de Carl Benz en anglais
Bertha Benz (anglais)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.