La princesse de Pingyang, aux commandes de « l’armée de la dame »

Fille de l’empereur Tang Gaozu, la princesse Pingyang (平陽公主 / 598 – 623) l’aide à prendre le pouvoir en organisant et en menant elle-même au combat une « armée de la dame ».

Cette photographie est une fresque issue de la sépulture de la princesse Yongtai (mausolée de Qianling). Elle montre une dizaine de dames de cour de la dynastie Tang debout.
Dames de cour de la dynastie Tang – fresque issue de la sépulture de la princesse Yongtai (mausolée de Qianling)

La dynastie Sui

Deuxième des cinq enfants de Li Yuan, duc de Tang, et de son épouse dame Dou, la princesse Zhao de Pingyang nait en 598 en Chine. L’éphémère dynastie Sui, qui a réunifié la Chine après des siècles de division, est alors au pouvoir en la personne de Sui Wendi. Fondateur de la dynastie, il a soumis la Chine du Sud et imposé la ville de Daxing (renommée Chang’an, actuelle Xi’an) comme capitale.

En 604, Sui Yangdi succède à son père. Il poursuit ses grands projets de construction (Grand Canal de Chine, Grande muraille de Chine) et en entreprend d’autres, comme la création d’une flotte de guerre. Voulant soumettre le royaume de Corée, il lance plusieurs expéditions qui sont autant d’échecs coûteux en vies humaines. La politique de grands projets étouffe l’économie de l’empire et épuise les travailleurs, menant à une période de révoltes.

On sait peu de choses sur la vie de la princesse Zhao de Pingyang, qui grandit au cours de cette époque de transition, d’une Chine divisée à une Chine unifiée, d’une période de stabilité à la révolte générale. Son père la donne en mariage à Chai Shao, général de dix ans son aîné ; ils auront deux fils.

Révolte et fondation de la dynastie Tang

En 617, Li Yuan, alors général responsable de la garnison de Taiyuan, prévoit une révolte contre Sui Yangdi. Les récits traditionnels, datant du règne du second fils de Li Yuan, font de son fils Li Shimin (et futur empereur Taizong) le véritable instigateur de cette révolte. C’est lui qui aurait manœuvré pour convaincre son père de la nécessité de se rebeller contre l’empereur.

Au prétexte de se défendre contre des attaques turques, Li Yuan assemble des troupes et rappelle auprès de lui ses fils et son gendre Chai Shao. Tandis que son père déclare sa révolte, visant alors à destituer l’empereur pour installer à sa place son petit fils Yang You, Zhao vend ses biens en secret et s’attache le service de centaines d’hommes. Avec l’aide de sa servante Ma Sanbao, elle noue des alliances et persuade des chefs rebelles de se joindre à elle, puis attaque et capture des cités voisines. Elle parvient ainsi à assembler « l’armée de la dame », une armée de 70 000 hommes.

Grâce aux troupes commandées par sa fille, son gendre et ses fils, Li Yuan occupe la capitale Chang’an et place Sui Gongdi, petit-fils de l’empereur, sur le trône. En juin 618, Sui Yangdi est assassiné par son général Yuwen Huaji ; Sui Gongdi cède alors officiellement le trône à Li Yuan qui prend le pouvoir et se proclame empereur de la nouvelle dynastie des Tang sous le nom de Tang Gaozu. Le frère de Sui Gongdi revendique le pouvoir, mais est forcé d’abdiquer avant d’être assassiné en 619.

Une mort prématurée

Après la prise de pouvoir de son père, il n’y a pas de traces que la princesse Zhao de Pingyang ait participé à d’autres batailles. Elle meurt jeune, en 623, à l’âge de 24 ou 25 ans. Son père ordonne alors pour elle de grandes funérailles militaires. Aux objections qui lui étaient faites contre l’organisation d’une telle cérémonie pour une femme, les sources indiquent qu’il aurait répondu :

« Comme vous le savez, la princesse a constitué une armée qui nous a aidés à renverser la dynastie Sui. Elle a participé à de nombreuses batailles, et son aide s’est montrée décisive dans la fondation de la dynastie Tang. Elle n’était pas une femme ordinaire. « 

Liens et références utiles

Page Wikipédia de la princesse Pingyang (anglais)
Pingyang (c.600-623) – The Princess Who Toppled a Dynasty

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.