Quarraisha Abdool Karim, engagée contre le VIH

Épidémiologiste sud-africaine, Quarraisha Abdool Karim (née en 1960) a largement contribué aux recherches sur la transmission du VIH chez les femmes, et sur sa prévention. En 2018, vous avez voté pour elle pour le prix Nob’Elle de médecine !

Des études en Afrique du Sud et aux États-Unis

Cette photographie montre Quarraisha Abdool Karim, un micro dans sa main gauche et sa main droite ouverte. Bouche entrouverte, elle est en train d'intervenir lors de la remise des prix L'Oréal-Unesco. Elle a les cheveux courts et grisonnants, porte des lunettes, une veste noire et un montre bracelet.Quarraisha Abdool Karim naît le 20 mars 1960 à Tongaat, dans la province de KwaZulu-Natal en Afrique du Sud. En 1981, elle est diplômée en sciences à l’université de Durban-Westville avant de poursuivre ses études en biochimie, et d’obtenir un diplôme en parasitologie à l’université de Columbia (Etats-Unis) en 1988.

Quarraisha poursuivra ses études par la suite ; en 2000, elle obtient son doctorat en médecine à l’université de Natal en Afrique du Sud.

Épidémie et début d’un engagement

Les années 1990 voient le développement de l’épidémie de VIH en Afrique du Sud. En 1993, plus de 4% des femmes enceintes sont porteuses du virus ; en 1995, on considère que l’épidémie, touchant un nombre important de personnes, passe le cap de la pandémie.

Quarraisha commence alors mener des études sociales et comportementales pour comprendre les mécanismes de la propagation de l’épidémie, chez les femmes en particulier. Elle s’emploie notamment à étudier la transmission du virus en fonction du genre, de l’âge, des déplacements. En 1992, elle publie un article concluant que les femmes sont plus vulnérables à une infection par le VIH. Au cours des années 1990, Quarraisha poursuit ses études sur la propagation du VIH, et écrit plusieurs articles.

CAPRISA 004

En 2007, le Centre for the AIDS Programme of Research in South Africa (CAPRISA – Centre de recherche sur le sida en Afrique du Sud) lance un essai clinique pour tester les effets du gel ténofovir, un agent antirétroviral, sur la transmission du VIH. Quarraisha est l’instigatrice de cette étude, baptisée CAPRISA 004.

L’étude démontre que l’utilisation du gel ténofovir permet de réduire la transmission du VIH de 39%. Ces résultats sont annoncés lors de la 18ème conférence internationale sur le sida, à Vienne, en 2010 ; ils sont salués par une standing ovation.

Récompenses

Les importants travaux de Quarraisha sur la transmission du VIH lui valent de nombreuses récompenses. Décorée de l’ordre de Mapungubwe, la distinction la plus prestigieuse en Afrique du Sud, elle reçoit le prix scientifique TWAS-Lenovo en 2014 et le prix L’Oréal – UNESCO « Pour les Femmes et la Science » en 2016.

Lorsque Quarraisha reçoit le prix scientifique TWAS-Lenovo, le président du TWAS (Third World Academy of Sciences – Académie des sciences du tiers monde) dit d’elle :

« We have a great admiration and respect for the work of Dr. Abdool Karim.  She has an exemplary record of high-impact science, and there is a deep humanity to her work. Just as important, she has helped to train hundreds of young African scientists who are expanding the research into HIV and tuberculosis. She really is a model scientist, and a tremendous inspiration to colleagues across the world. »

(Nous avons une grande admiration et un grand respect pour le travail du docteur Abdool Karim.  Elle a un historique exemplaire de science à fort impact et son travail est empreint d’une profonde humanité. Tout aussi important, elle a contribué à former des centaines de jeunes scientifiques africains, qui étendent la recherche sur le VIH et la tuberculose. Elle est une scientifique modèle et une formidable source d’inspiration pour ses collègues du monde entier.)

Liens utiles

Page Wikipédia de Quarraisha Abdool Karim en anglais
Quarraisha Abdool Karim wins TWAS-Lenovo Prize
Nob’Elles 2018

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.