Dorothy Hodgkin, chimiste engagée

Dorothy Mary Crowfoot, devenue par le mariage Dorothy Hodgkin (1910 – 1994) est une chimiste anglaise, pionnière dans le domaine de la cristallographie par sa méthode permettant de déterminer la géométrie de molécules complexes. En 1964, elle reçoit le prix Nobel de chimie pour ses travaux.

La passion des sciences

Dorothy HodgkinFille de Grace Mary Crowfoot et de John Crowfoot, archéologue, Dorothy Mary Crowfoot nait le 12 mai 1910 au Caire (Égypte). Pendant ses premières années, Dorothy partage son temps entre l’Asie mineure et l’Angleterre. Pendant la Première Guerre mondiale, ses parents la confient à des proches au Royaume-Uni. Après l’armistice, sa mère décide de rester en Angleterre auprès d’elle. La famille continue à voyager fréquemment, au Caire et à Khartoum.

Dorothy entre en 1921 à l’école Leman et développe rapidement une passion pour les sciences, que sa mère encourage. Elle étudie la chimie au Somerville College, un établissement réservés aux filles, puis à l’université de Cambridge sous la tutelle du physicien John Desmond Bernal, qui aura une grande influence sur elle. Elle y apprend les techniques pour déterminer la structure des protéines. En 1937, elle épouse Thomas Hodgkin, enseignant, éducateur, historien et économiste, avec qui elle aura trois enfants.

La cristallographie

En 1936, Dorothy devient chercheuse au Somerville College et commence à travailler sur l’insuline. A cette période, la technique de cristallographie à rayons X qu’elle a apprise au cours de ses études n’est pas assez au point pour déterminer la structure de cette hormone complexe. Avec d’autres scientifiques, elle passera des années à perfectionner cette technique. Parmi d’autres découvertes, elle détermine en 1937 la géométrie du cholestérol, en 1945 celle de la pénicilline, en 1954 celle de la vitamine B12. En 1969, enfin, elle découvre la structure de l’insuline, qu’elle considère comme sa plus grande réussite. Par la suite, elle voyage dans le monde entier pur informer sur l’insuline et son rôle dans le traitement du diabète.

En 1964, Dorothy reçoit le prix Nobel de chimie pour ses travaux en cristallographie. Par la suite, elle recevra de nombreuse autres distinctions, parmi lesquelles la médaille Copley, l’ordre du Mérite et le prix Lénine pour la paix. De 1972 à 1975, elle dirige l’union internationale de cristallographie.  Engagée sur la réduction des dangers de conflits armés, elle préside entre 1976 et 1988 le mouvement Pugwash (Pugwash Conferences on Science and World Affairs), mouvement international qui œuvre pour le dialogue entre états et le désarmement nucléaire.

Dorothy est atteinte de polyarthrite rhumatoïde depuis sa jeunesse. Au fil des années, sa maladie se fait de plus en plus invalidante , déformant ses mains et ses pieds et la forçant à utiliser un fauteuil roulant. Elle reste néanmoins active, notamment scientifiquement.

Dorothy Hodgkin meurt le 29  juillet 1994 d’une attaque cardiaque.

Liens utiles

La fiche Wikipédia de Dorothy Hodgkin
La fiche Wikipédia de Dorothy Hodgkin en anglais
Biographie de Dorothy Hodgkin (anglais)

soutenir-bandeau

2 commentaires

    • Sur la fiche anglaise oui (c’est souvent plus complet en anglais), mais effectivement pas sur la fiche française ! Il faudrait vraiment qu’un de ces jours, je me crée un compte Wikipédia pour mettre un peu tout ça à jour…. (Dit-elle comme si ce n’était pas un travail de titan ! ;))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s