Margaret Thatcher, la « Dame de fer »

Margaret Hilda Thatcher (1925 – 2013) est une femme d’État britannique. Figure politique très controversée, elle est la première et unique femme à avoir été Première ministre du Royaume-Uni et à avoir dirigé le Parti conservateur.

Des études de chimie

Margaret RobertsFille de Beatrice et Alfred Roberts, respectivement couturière et épicier, Margaret Roberts nait le 13 octobre 1925 à Grantham, en Angleterre, dans un milieu plutôt modeste. Son éducation rigoureuse est marquée par la foi méthodiste et le conservatisme de ses parents. Elle découvre tôt la politique par les engagements de son père qui sera maire de Grantham pendant quelques années.

Margaret passe la première partie de la Seconde Guerre mondiale à Grantham qui est bombardée. En 1943, elle part à Oxford étudier la chimie. A l’université, elle devient présidente de l’association des étudiants conservateurs (OUCA) ; au cours de sa présidence, le nombre d’étudiants membres de l’OUCA passe de 400 à plus de 1 000. Elle obtient une licence de chimie et travaille dans la recherche entre 1947 et 1951.

Premières responsabilités

En 1950, plus jeune femme candidate du pays, elle tente de se faire élire députée dans une circonscription perdue d’avance que le parti lui a confiée ; elle échoue mais réduit l’avance de son adversaire de 6 000 voix. Elle consacre alors ses soirées et ses week-ends à des études de droit. En 1951, elle épouse Denis Thatcher avec qui elle aura des jumeaux en 1953. En 1954, elle devient avocate. En 1959, elle est élue au Parlement dans la circonscription de Finchley (nord de Londres) et entre à la Chambre des communes, où elle sera réélue jusqu’en 1992. Elle s’y fait très vite remarquer par ses talents d’oratrice.

De 1964 à 1970, elle occupe la fonction de porte-parole de son parti à la Chambre des communes. En tant que députée, elle prend position en faveur de la dépénalisation de l’homosexualité masculine et de la légalisation de l’avortement, mais contre l’abolition de la peine de mort et l’assouplissement du divorce. En 1967, elle se voit confier le ministère de l’Énergie, puis celui des Transports en 1968 et de l’Éducation nationale quelques mois plus tard.

En 1970, elle est nommée Ministre de l’Education et des Sciences. Devant couper dans les dépenses du ministère, elle supprime en 1971 les distributions gratuites de lait pour les enfants de sept à onze ans, s’attirant de nombreuses protestations. Elle instaure la scolarité obligatoire jusqu’à 16 ans, augmente le nombre de crèches et lance un grand programme de rénovation des écoles primaires.

L’arrivée au pouvoir

Margaret ThatcherEn 1974, les conservateurs perdent les élections mais elle est réélue et se retrouve, en 1975, à la tête de l’opposition en obtenant le poste de cheffe du Parti conservateur. Elle se positionne fermement contre le communisme, accusant les Soviétiques d’aspirer à la domination du monde, et gagne son surnom de « Dame de fer » par le journal du ministère de la Défense soviétique, L’Étoile rouge. Elle voyage dans de nombreux pays pour y rencontrer des dirigeants et s’y faire une stature internationale. Pendant ce temps, le gouvernement travailliste rencontre de grandes difficultés et Margaret Thatcher en profite pour s’en prendre aux syndicats. Pendant l’hiver 1978-1979, des grèves paralysent le pays et, le 28 mars 1979, le gouvernement travailliste est renversé par une motion de censure. En mai, lors des élections, Margaret mène le Parti conservateur à la victoire. Le 4 mai 1979, devenant Première ministre du Royaume-Uni, elle devient la première femme à diriger le gouvernement d’un pays occidental.

Elle lance rapidement ses premières réformes, réduisant drastiquement les dépenses publiques, lançant un programme de privatisations et s’attaquant aux pouvoirs des syndicats. Réélue en 1984, elle poursuit sa politique marquée par le conservatisme politique, le libéralisme économique et le traditionalisme social.

La politique étrangère

Au début de son mandat, la situation irlandaise se dégrade. En 1980, des prisonniers de l’IRA entament une grève de la faim pour réclamer le statut de prisonniers politiques, suivie d’une deuxième en 1981. Dix grévistes meurent et Margaret Thatcher se montre inflexible. La même année, elle rencontre le président irlandais et renforce la coopération entre les deux pays. En 1984, un attentat à la bombe de l’IRA manque de tuer Margaret Thatcher et plusieurs membres du gouvernement. Le sang-froid dont elle fait preuve à cette occasion lui gagne le respect de son peuple.

En 1982, l’Argentine attaque les îles Malouines et la Géorgie du Sud, archipels britanniques, et Margaret Thatcher décide immédiatement de les reconquérir par la force, soutenue par le Chili de Pinochet – ce qui provoquera une controverse plus tard. Son inflexibilité dans ce conflit conforte sa réputation et son surnom de « Dame de fer ». Elle s’oppose à de dures sanctions contre le régime sud-africain qui pratique l’apartheid, les jugeant dangereuses pour la stabilité de la région car pouvant provoquer l’anarchie. Eurosceptique, elle s’oppose à l’idée d’une Europe fédérale et resserre ses liens avec les Etats-Unis.

La chute

En 1990, Margaret Thatcher instaure un nouvel impôt local, la poll tax, tellement impopulaire qu’il entraine des émeutes. Ce sera le début de sa chute. Elle se retrouve en minorité dans son propre parti et, en 1990, l’ancien ministre de la Défense Michael Heseltine pose sa candidature pour diriger le Parti conservateur et gagne suffisamment de voix pour mettre la Première ministre en ballotage. Margaret Thatcher annonce alors qu’elle refuse de se soumettre à un deuxième tour et qu’elle démissionne. Après avoir démissionné, elle est nommé Pair du Royaume-Uni en 1992. En 2002, sur avis de ses médecins, elle se retire de la vie publique.

Margaret Thatcher meurt le 8 avril 2013 d’un accident vasculaire cérébral.

Liens utiles

La fiche Wikipédia de Margaret Thatcher

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s