Berthe Morisot, peintre impressioniste

Berthe Morisot (1841 – 1895) est une artiste-peintre française liée au mouvement impressionniste. Elle s’est consacrée en particulier aux peintures de femmes, d’enfants et de scènes familiales.

Premier salon impressionniste

Berthe MorisotFille du préfet du Cher et arrière-petite-nièce du peintre Jean Honoré Fragonard, Berthe Morisot nait le 14 janvier 1841 à Bourges. Sa famille s’installe à Paris en 1852 et, à 16 ans, Berthe commence à prendre des cours de dessin puis de peinture avec ses deux sœurs.

Dès 1861, Berthe et sa soeur Edma étudient avec le peintre Jean-Baptiste Camille Corot. Berthe participe à quelques salons où elle expose des paysages. En 1868, Berthe rencontre le peintre Edouard Manet, pour qui elle pose. Elle délaisse alors les salons officiels pour rejoindre les indépendants (futurs impressionnistes), parmi lesquels Renoir, Monet et Sisley. Elle participe avec eux à leur première exposition, en 1874, où 30 artistes (dont Berthe) exposent 200 tableaux. Elle participera ensuite à toutes les expositions impressionnistes.

« Sans profession »

Le Port de Lorient - Berthe Morisot
Le Port de Lorient – Berthe Morisot

En 1874, Berthe épouse Eugène Manet, le frère d’Edouard, avec qui elle aura une fille. Eugène meurt en 1892. La même année, Berthe tient sa première exposition personnelle. Elle peint beaucoup de femmes, d’enfants et de scènes familiales.

En février 1895, Berthe tombe malade et meurt d’une pneumonie le 2 mars 1895, léguant la plupart de ses œuvres à ses amis artistes Degas, Monet et Renoir. La tutelle de Julie, sa fille, est confiée à son ami ami et poète Stéphane Mallarmé, ainsi qu’à Pierre-Auguste Renoir pour son éducation de peintre. Malgré sa riche production et ses expositions, le certificat de décès mentionne « sans profession ».

Liens utiles

La fiche Wikipedia de Berthe Morisot
Galerie de peintures par Berthe Morisot

soutenir-bandeau

Publicités

4 commentaires

    • J’ai découvert seulement récemment l’existence du terme peintresse, enterré comme « écrivaine », « autrice » et tant d’autres par l’Académie française. Je suis d’accord avec vous, peintresse, je trouve ça plutôt joli ! Comme poétesse… Je ne l’utilise pas encore parce que je l’ai à peine découvert, mais pourquoi pas ? J’y réfléchirai.
      Merci à vous et bravo pour votre site !

  1. […] En 1875, le Salon de Paris refuse une de ses œuvres. Cette année-là, Mary rencontre le peintre Edgar Degas et, lorsqu’en 1877, le Salon refuse une autre de ses oeuvres, il lui conseille d’exposer au salon des impressionnistes. En 1879, elle y expose en 1879 son tableau Lydia dans une loge portant un collier de perles et se sent tout de suite à l’aise dans le milieu impressionniste. Elle se met à fréquenter Degas, Pissaro et Berthe Morisot. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s