Shaaw Tláa, découvreuse tagish

Membre du peuple tagish, Shaaw Tláa, aussi connue sous le nom de Kate Carmack (vers 1857 – 1920), fait partie d’une expédition ayant découvert de grandes quantités d’or au Canada. Pendant longtemps, elle ne sera pas créditée de la découverte.

Jeune veuve

Cette photographie en noir et blanc  montre  Shaaw Tláa - Kate Carmack en riches vêtements occidentaux. Elle porte une longue robe sombre, une ceinture et un collier ouvragés et tient un bouquet de fleurs à la main.

Née à Carcross dans le Yukon au nord du Canada, Shaaw Tláa est la fille de deux membres de Première Nations : sa mère, Gus’dutéen, est issue du peuple tagish [anglais], tandis que son père, Kaachgaawáa, dirige le clan tlingit du corbeau, originaires du sud-est de l’Alaska. l’enfant vit et grandit avec ses parents et ses sept frères et sœurs. La conteuse tagish Angela Sidney sera issue de sa famille.

Jeune fille, Shaaw Tláa épouse son cousin Kult’ús avec qui elle a une fille. Au début des années 1880, son mari et sa fille meurent lors d’une épidémie de grippe et la jeune veuve retourne vivre dans son village. Son frère Keish, également connu sous le nom de Skookum Jim Mason, et son neveu K̲áa Goox̱ ou Dawson Charlie se sont lancés dans un partenariat avec le prospecteur américain blanc George Carmack. Shaaw Tláa l’épouse dans l’année et prend le nom de Kate Carmack. Leur fille Graphie Grace Carmack naît en 1893.

Cette photographie en noir et blanc montre Kate Carmack, Graphie Carmack et George Karmak devant leur cabane de bois. Kate est assise devant la porte tandis que sa fille et son mari se tiennent debout.
Kate Carmack, Graphie Carmack et George Karmak devant chez eux

La ruée vers l’or

En 1896, Kate et son mari voyagent et pêchent à l’embouchure de la rivière Klondike, à l’ouest du Yukon. Son frère et son neveu, partis à leur recherche, les rejoignent. Au cours de leur expédition, le petit groupe découvre de grandes quantités d’or à Bonanza Creek, un affluent de la rivière Klondike alors connu sous le nom de Rabbit Creek. La découverte sera revendiquée par George Carmack, malgré la participation de Kate et de son frère Keish, aujourd’hui généralement crédités comme co-découvreurs ; certains récits font de Kate la vraie découvreuse.

La découverte entraîne une impressionnante ruée vers l’or, attirant environ 100 000 prospecteurs dans la région du Klondike en l’espace de trois ans. Les Carmack s’enrichissent et partent s’installer en Californie chez une sœur de George, Rose Watson. Peu de temps après, George quitte femme et enfant – les laissant sans ressources – pour épouser une autre femme, Marguerite Laimee. Kate cherche à faire valoir ses droits mais ne possède pas de preuve de son mariage et se voit déboutée de sa demande.

Retournée à Carcross, Kate et Graphie s’installent dans un logement bâti par Keish à proximité du sien. Shaaw Tláa – Kate Carmack meurt en mars 1920, lors de l’épidémie mondiale de grippe espagnole. Sa tombe porte la mention « Gold I bring to crown him again » (« j’apporte de l’or pour le couronner à nouveau »). En 2018, longtemps après les hommes membres de l’expédition, Shaaw Tláa – Kate Carmack est introduite au Canada’s Mining Hall of Fame.

Liens utiles

Page Wikipédia de Shaaw Tláa – Kate Carmack (anglais)
Shaaw Tláa – Kate Carmack (anglais)
Shaaw Tláa (Kate Carmack) (anglais)
Kate Carmack gets her due with mining hall of fame induction

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :